15e année - N° 628 - Du 19 au 25 février 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


L’équipe de choc de Paris Île-de-France s’est surpassée pour qu’elles restent inoubliables dans l’esprit des Disciples.

Thierry Burlot, le président, dirigeait tout d’une main de fer avec son sourire, son humour et sa bonne humeur habituelle. Jean-Pierre Biffi, veillait également au grain. Sophie Rostang, secrétaire générale et Jean-Paul Périé, trésorier, Yann Lainé, Charles Loembe, Pierre Miecaze assuraient partout, chacun dans un rôle bien déterminé. Le tout ponctué, au fil des jours, des créations de Gérard Guy : superbe livret, lithographies numérotées, plan des activités etc.
Grâce à eux, les Disciples ont baigné pendant ces journées dans le luxe gastronomique, le raffinement, l’amitié et la bonne humeur.

• Vendredi 24 février : finale internationale du « Trophée jeunes talents »
Organisée au lycée hôtelier Guillaume Tirel dans le 14e par Pierre-Alain Favre, président Suisse, Patrick Guat, président France, Michel Receveur, past-président, Loïc Glevarec, MOF, en a royalement assuré la coordination (lire http://www.email-gourmand.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1000732:disciples-escoffier-international-10e-rencontres-internationales-a-paris&catid=27:associations ).

• Vendredi 24 février : soirée d’inauguration

Elle se déroulait sur Pavillon, le bateau de Potel & Chabot. Embarquement au pied de la tour Eiffel pour une balade nocturne et magique au fil de la Seine. Afin de satisfaire les appétits souvent dévorants des Escoffier, Marie Soria, qui dirige maintenant les cuisines de Potel & Chabot, avait prévu nombre de buffets aux saveurs de toutes les régions de France et copieusement garnis. La soirée était aussi dansante, ce qui a permis d’évacuer des calories.



Samedi 25 février : conseil magistral et assemblée générale au Pavillon Gabriel

Au boulot ! Thierry Marx, président international a communiqué sa décision de ne pas se présenter pour un second mandat, trop occupé par ses nombreuses activités. Jean-Pierre Biffi reprend donc le flambeau.
Parmi les décisions prises au cours de cette double réunion, le changement de nom du concours. Il s’appellera désormais « Jeunes talents Escoffier » et « Young talents Escoffier », le pluriel signifiant sa dualité adoptée aussi par tous les pays : cuisine et service. La limite d’âge est fixée à 25 ans, quel que soit le cursus du candidat.
Autre décision : le dîner d’Épicure, dont le menu sera axé sur la poule au pot, se déroulera partout dans la semaine du 28 octobre (date de naissance d’Escoffier).   
Un déjeuner raffiné et léger a permis aux Escoffier de poursuivre les travaux du conseil magistral et de l’assemblée générale jusqu’à 16 heures, dans une béatitude post-prandiale, mais sans somnolence.
Pendant ce temps, ceux et celles qui ne travaillaient pas avaient le privilège d’une visite personnalisée et rare de l’Opéra Garnier.





• Samedi 25 février : dîner de gala

Il se déroulait 19, place Vendôme, dans le somptueux hôtel d’Evreux, bijou architectural construit en 1706, au début du siècle des Lumières, par un riche financier, Antoine Crozet, pour y loger sa fille qui allait épouser le comte d’Évreux. Ce dîner fut quasiment au-dessus de ce que l’on pouvait imaginer. Un grand buste d’Escoffier taillé dans la glace par Sébastien Sanchez et installé dans la cour d’honneur accueillaient les Disciples
À l’entrée, Jean-Pierre et Sophie distribuaient les masques, en dentelles pour les dames puisque le thème de cette soirée était « masques et dentelles ». Ce qui donnait beaucoup de poésie à tous les masqué(e)s qui démarraient joyeusement au champagne dans la salle des Tirages où se déroulait l’apéritif.
Il fallait ressortir pour gagner les salons du premier étage où le dîner allait être servi. Et en repassant devant l’Escoffier en glace, on pouvait savourer du caviar à la (grosse) petite cuillère, accompagné d’un shoot de vodka dans un verre, lui aussi taillé dans la glace.  
Le dîner était servi par petites tables. Un étonnant quatuor féminin d’instruments à cordes et une superbe cantatrice accueillaient les Escoffier. Elles devaient ensuite les séduire au fur et à mesure du repas, accompagnant chaque service, très spectaculaire. La brigade de Marie Soria défilait dans chaque salon, présentant les plats avant de les servir.
Le premier était un légumes toute vapeur, bouillon de fanes pluches et peaux. Le second : le chou de homard Potel et Chabot, suivi d’une selle de veau bien élevée, poireaux des plaines de Montesson brûlés et truffes. Le dessert du champion du monde 2017 (Bastien Girard de Potel et Chabot) et une pièce montée, terminaient ce magnifique dîner, arrosé de vins astucieusement choisis par Charles Loembe.
L’after se déroulait dans la salle des Tirages où beaucoup sont restés danser une bonne partie de la nuit.

• Dimanche 26 février : brunch de clôture
Il réunissait, dans le patio du bel hôtel Westin, rue de Castiglione, tous ceux qui n’étaient pas encore repartis. Mais certains avaient des petits yeux, ce qui ne les a pas empêchés de faire honneur au généreux buffet.
Bien qu’il ait en grande partie perdu sa voix, notre président international a, avec sa verve et sa chaleur habituelles, brillamment clôturé ces rencontres. Bernard-Louis Jaunet, secrétaire international et Pierre-Alain Favre, nouveau vice-président international, ont renchéri en offrant des cadeaux aux piliers de ces rencontres : Thierry Burlot, Marie Soria, Patrick Guat.
Toute l’assistance s’est levée pour de longs applaudissements à toute l’équipe de Paris Île de France.
Rendez-vous est donné pour les prochaines rencontres à Zurich du 2 au 4 mars 2018.
Bernard-Louis Jaunet
Secrétaire général international  

(Photos David Grimbert)


DATES. Vendredi 10 mars, Pays France, la délégation Mayenne Pays de Loire participe à une soirée espagnole à Meslay-du-Maine, en collaboration avec l'association de soutien à France-Alzheimer, avec l'aide de Christian Louvigné, président de la délégation ••• Lundi 20 mars, Pays France, délégation Alsace Grand Est, chapitre à Strasbourg, organisé par Jean-Michel Mougard et son équipe. Plus d'informations à venir très prochainement ••• 25 et 26 juin, Pays France, la délégation Alsace Grand Est organise les 2e journées conviviales du Pays France. Toutes les délégations sont les bienvenues pour un moment de partage et d'amitié. Des visites et diverses activités seront au programme, organisées par Jean-Michel Mougard, président de la délégation et toute son équipe.

Bernard-Louis Jaunet.
Secrétaire général bureau international « Disciples Escoffier international »
Tél. (0)6 07 57 00 76

ordre@disciples-escoffier.com
http://disciples-escoffier.com/

Publié le 6 mars 2017

le balicco

Dernières actualités

Le Candille. Le mas Candille à Mougins. Le challenge de Xavier Burelle

Le nouveau chef, qui s'est affirmé au fil des années, se retrouve confronté à un important défi, celui de conserver et conforter l'étoile Michelin. Revue de détail de sa première carte.

Gourméditerranée. Un changement de bureau insuffle un vent nouveau

C’est en janvier 2012 qu’est née l’association Gourméditerranée. Une alliance de chefs et restaurateurs talentueux aux objectifs identiques : « promouvoir les savoir-faire, la gastronomie et la cuisine méditerranéenne ».

L'antidote à Cannes. La famille se dédouble

Christophe Ferré a retrouvé ses cuisines de L'antidote à plein temps ! Depuis la réouverture, début février, il a lâché la bride à son fils Alexis au restaurant Côté jardin à Cannes.

Casa Leya à Nice. Un air d'Italie

Marion et Pierre-Nicolas Bacquet, jeunes entrepreneurs parisiens, ont racheté le Bistro romain, cours Saleya, et on métamorphosé le rez-de-chaussée et l'étage en un lieu convivial aux couleurs pimpantes, jaune et bleu, qui pratique une cuisine simple à consonance italienne.

Agecotel à Nice. Bilan

Joël Robuchon, le chef qui détient le plus d’étoiles au monde au guide Michelin, a présidé, pour la 4e fois, la manifestation dont la fréquentation a été stable par rapport à l’édition précédente (11 630 professionnels en 2018 ; ‐0.4 %).

Les étoiles de Mougins. Publication de l'affiche de l'édition 2018

L'affiche officielle de la 13e édition des Étoiles de Mougins, qui se tiendra les 2 et 3 juin prochains avec Philippe Etchebest, chef 1 étoile Michelin et et M.O.F. comme invité d'honneur, vient d'être présentée.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Les Disciples Escoffier délégation Var Alpes du Sud, dans le Var comme dans les Alpes, font de nombreuses actions culinaires au profit d'enfants malades.

Pasta Piemonte. Primée au "Trophée d’or" du label Éco-défis

Installée depuis août 2013 en plein cœur de Menton, la société Pasta Piemonte s’est spécialisée dans la fabrication artisanale de pâtes fraîches, alliant la tradition et le savoir-faire Italien à la qualité des produits du terroir azuréen.

Lima. Genmaï Su : un vinaigre de riz aux notes douces et rafraîchissantes

Depuis toujours Lima s’inspire du Japon, de sa culture et de sa gastronomie traditionnelle aux parfums rares et délicats. Ainsi, la plus japonaise des marques biologiques propose de faire l’expérience du vinaigre de riz.

La quinzaine des éclairs. Invitation à la fête foraine

Du 24 février au 11 mars 2018 se tiendra dans les boulangeries-pâtisseries de France la 9e édition de cette opération durant laquelle cette pâtisserie traditionnelle se réinvente à travers trois saveurs inédites et gourmandes, sur le thème de la fête foraine.

Meilleur sommelier du monde 2019. David Biraud représentera la France

Lundi 12 février, lors du salon VinoVision, Philippe Faure-Brac, président de l’UDSF, en présence de Fabrice Sommier, directeur des concours de l’UDSF, vient de proclamer David Biraud vainqueur de la sélection en charge de représenter la France pour le concours du meilleur sommelier du monde 2019, avec Benjamin Roffet comme suppléant.

Olivier Bompas, un parcours sans faute sur une route gourmande

Ce jeune Nîmois - oui, il a toujours l’air d’un jeune homme -, avait un rêve, devenir cuisinier. La vie lui en a donné la formation mais en a décidé autrement en le mettant sur la route des meilleurs, des plus grands.

Le vin de la semaine. Domaine de la Courtade. Blanc 2017

Un terroir de schistes et de quartz travaillé de façon biologique, l’alliance de rolle (68 %) - « LE cépage de l’île qui apporte du gras aux vins » selon Florent Audibert, nouveau directeur d’exploitation et œnologue - et de sémillon (32 %) insufflent un bel équilibre à cette cuvée, entre tension et complexité aromatique, laissant la minéralité des sols s’exprimer en toute élégance.

Éditions Terre vivante. Les secrets de la cuisine à IG bas

Vous êtes contraint de limiter vos apports de sucre et de surveiller l'indice glycémique de vos aliments ? Vous en avez marre de ne jamais réussir à vous rassasier et êtes victime de fringales ou de "coup de barre" ? Vous souhaitez arrêter vos grignotages intempestifs, entraînant fatigue et kilos en trop ?

Petit futé. Luberon

Ce guide est destiné à tous les voyageurs qui partent en week-ends, courts séjours ou même en voyage et qui recherchent un ouvrage avant tout informatif, mais néanmoins complet et au meilleur prix.

Kermesse aux poissons de Théoule-sur-Mer. Les restaurateurs ont la pêche !

Pour cette 21e édition, du 1er  au 28 février 2018, dix restaurateurs déclineront, une fois de plus, une grammaire iodée, toujours plus alléchante, une ode à l’iode, saine et bonne pour la santé.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse