15e année - N° 645 - Du 18 au 24 juin 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Le nouveau chef, qui s'est affirmé au fil des années, se retrouve confronté à un important défi, celui de conserver et conforter l'étoile Michelin. Revue de détail de sa première carte.  

En ouverture : Xavier Burelle, chef de cuisine


De gauche à droite, Giuseppe Cosmai, directeur général, Xavier Burelle, chef de cuisine, Olivier Roth, chef pâtissier et Julien Leroux, chef sommelier


CARTE. Paris, Marseille, Lourmarin, Cap d'Antibes, Nice, Monaco, Menton, Villefranche-sur-Mer, Le Castellet, puis Joucas… sont les escales professionnelles de Xavier Burelle. Début février, ce chef voyageur a posé ses couteaux à Mougins, pour le plus grand bonheur des adeptes du goût. Avec une équipe totalement nouvelle pour lui, des repères à trouver, de nouveaux producteurs et fournisseurs à découvrir, sa première carte, qui a changé de structure par rapport à celle de ses prédécesseurs, a fière allure et permet, pour ceux qui ne connaissent pas sa cuisine, de se faire une idée plus précise de son identité culinaire. C'est un véritable parcours gourmand que Xavier Burelle vous propose à travers son menu "signature", qui commence par un arrêt dans la cité phocéenne, avec la bouille-abaisse en souvenir de mon passage à Marseille (au Petit Nice), en chaud et froid, revisitée à ma façon. Le voyage se poursuit jusque dans le Gers, avec l'opéra de foie gras confit de la ferme du Puntoun, gelée au citron, crémeux de panais et poire à la vanille, chips de brioche. Envolée plutôt asiatique -et terriblement goûteuse- avec la langoustine juste saisie à la plancha, enoki à la pistache, émulsion au lait de coco et citron vert, puis retour en Méditerranée avec le saint-pierre snacké doucement au beurre, polenta taragna -riche et crémeuse à souhait- wok de pak choï, huile d'argan. Dernière escale en Bresse, avant le dessert d'Olivier Roth, une déclinaison autour du chocolat de la maison Duplanteur à Grasse, avec le suprême -fondant- de pigeon rôti, les cuisses confites à l'huile d'olive et romarin, gnocchis -aériens- de pommes de terre, sauté de tétragone.       


Bouille-abaisse


Opéra de foie gras confit de la ferme du Puntoun


Langoustine juste saisie à la plancha


Saint-pierre snacké


Suprême de pigeon rôti


Déclinaison autour du chocolat de la maison Duplanteur

Julien Leroux, le chef sommelier, qui suggère de judicieux accords mets et vins, pour ce menu signature, Pouilly Fumé "Indigène" Pascal Jolivet 2014, Condrieu "La Loye" Domaine Jean Michel Gerin 2015, Côtes de Provence Domaine de Gavaisson, Émotion 2014 et Bandol "La Malissone" Guilhem Tournier 2011, et Olivier Roth, le chef pâtissier, qui prolonge la gourmandise avec ses desserts succulents et originaux, comme la mousse café et Baileys, croustillant de fruits secs, glace au miel de Mougins ou la crème brûlée au panais, poire Williams en différentes textures, sont de véritables atouts pour le chef Xavier Burelle.   


Mousse café et Baileys


Crème brûlée au panais


• Le Candille
Le mas Candille*****
Relais & Châteaux
Boulevard Clément Rebuffel 06250 Mougins
Tél. (0)4 92 28 43 43

http://www.lemascandille.com
info@lemascandille.com
Formules :
Déjeuner du mercredi au dimanche : menu du marché
Menu 3 plats hors boissons : 49€
Menu 3 plats boissons comprises : 64€ (2 verres de vin, eaux minérales et café)
Menu 3 plats au champagne Duval Leroy, cuvée spéciale Le mas Candille 85€ (2 coupes de champagne eaux minérales et boissons chaudes)
Dîner du mercredi au dimanche en hiver : carte
Menus signature 135€ et découverte Candille 98€.
Fermé lundi et mardi, sauf le soir de mai à septembre.
Restaurant ouvert aux non-résidents.

(photos Gérard Bernar)

Publié le 19 février 2018


le balicco

Dernières actualités

Château de la Messardière***** à Saint-Tropez. Une nouvelle équipe en cuisine

Le palace 5 étoiles a redémarré une nouvelle saison le 13 avril dernier avec un nouveau chef de cuisine, Alain Lamaison, en provenance de l'hôtel Les Barmes de l'ours à Val d'Isère.

La table du mas. Mas de Chastelas***** à Gassin. Dans la continuité

L'hôtel 5 étoiles dirigé par Olivier Valentin a trouvé sa place durablement dans le paysage hôtelier du golfe de Saint-Tropez, pour son charme et son calme.

La bastide du Clos des roses à Fréjus. Gastronomie dans les vignes

Fabien Pascuale, vainqueur du trophée "Terroir et saison", session automne 2017, confirme tout le bien que l'on pense de lui en proposant une cuisine simple et pleine de fraîcheur.

L'été sera rosé !

Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présentera le 21 juin, premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 85 nuances de rosés !

International rosé day. Lancement à Saint-Tropez

De la cité du Bailli, le vendredi 22 juin, cet événement international aux couleurs du rosé soufflera un air de Provence à travers le monde.

Gault&Millau tour. Le trophée des chefs en région PACA

La 4e étape du tour de France s'est arrêtée, le lundi 11 juin, au Domaine de Manville aux Baux-de-Provence, pour honorer les chefs les plus talentueux de la région, toutes générations confondues.

Château Rasque à Taradeau. 35 ans d'amour de la terre

Monique et Gérard Biancone, leurs enfants, Sophie et toute son équipe, ont fêté 35 ans d'amitié, d'authenticité, de générosité, de partage, de passion, lors d'une soirée mémorable organisée au domaine.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hôtel à Saint-Jean Cap-Ferrat. Arrivée d’un nouveau chef pâtissier

Florent Margaillan succèdera à Gaëtan Fiard, dès la fin du mois de juin. Il aura pour mission de redessiner les cartes des desserts des trois restaurants : le bistro azuréen « La véranda », le restaurant du Club dauphin, mais également l’étoilé Michelin « Le cap ».

Hôtel du Cap-Eden-Roc au Cap d'Antibes. Hublot saisit la magie d'un lieu hors du temps

Hublot et L’Hôtel du Cap-Eden-Roc s’unissent pour donner naissance à une édition limitée à cinquante exemplaires de la Classic fusion aerofusion chronograph Eden Roc.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Chapitre dans une ferme fruitière dans le Bas-Rhin, saison des chefs en Normandie et concours jeunes talents Escoffier à Hong Kong, les disciples n'ont pas chômé cette semaine.

La Remembrança Nissarda. Enseignement de la cuisine niçoise

Le premier pastroui était consacré à la cuisine niçoise, et en particulier, au projet de son enseignement dans les lycées hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Syndicat interprofessionnel de l’olive de Nice. Concours oléicole départemental

Pour cette 12e édition, 12 lots d’huiles, 8 lots d'olives et 7 lots de pates d'olives de Nice ont été dégustés par un jury d’experts, présidé par Jacques Rolancy, MOF.

Trophée national des viandes d'excellence 2018. Trophée d'argent pour Nicolas Hughes d'Aups

Présenté par l’Association pour la défense de l’élevage traditionnel en Bourbonnais pour l’agneau du Bourbonnais Label rouge et IGP, la boucherie artisanale Hughes a remporté le trophée d'argent.

aix&terra. Direction la mer…

La manufacture lance le set N7 Méditerranée qui réunit ses 3 recettes de la mer : la sardinade, le délice d’anchoïade et le délice de thon. Un trio gourmand parfait pour les pique-niques et apéros d’été !

180°C. #13

« Il est trop tard pour être optimiste ». C’est le constat que fait Yann Arthus-Bertrand au fil du grand entretien qu’il a accordé dans ce nouveau numéro. Mais il pense également que la solution est « entre les mains des consommateurs »...

ABCDaire gourmand. Le nouveau site dédié aux chefs

Réalisé en partenariat avec Balicco, le nouveau site http://chefs.email-gourmand.com s’enrichit de semaine en semaine et recueille un énorme succès.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse