15e année - N° 640 - Du 14 au 21 mai 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Afin de bien informer le consommateur, les denrées alimentaires présentées à la vente doivent comporter un étiquetage.

Les obligations d’étiquetage sont différentes selon le mode de conditionnement ou de présentation des denrées alimentaires (préemballées ou non). Cette note traite essentiellement des denrées préemballées.
En règle générale, l’étiquetage doit être rédigé au moins en français et les informations obligatoires sur les denrées alimentaires sont à inscrire à un endroit apparent de manière à être facilement visibles (corps de caractère avec une hauteur de x ≥ 1,2 mm).

Les principales mentions obligatoires
• La dénomination de vente permettant de définir le produit (exemple : confiture extra de fraise),
• L’origine, si son omission risque d’induire le consommateur en erreur (exemple le cas d’un chorizo espagnol, fabriqué en France). Les lieux d’élevage et d’abattage des viandes préemballées des espèces porcine, ovine, caprine et de volaille. Pour la viande bovine, qu’elle soit ou non préemballée, doivent être indiqués les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage. La mention de l’origine signifie que les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage sont situés dans le même pays,
• La liste des ingrédients par ordre d’importance décroissante (y compris additifs et arômes). Les ingrédients allergènes doivent être MIS EN RELIEF,
• La quantité de certains ingrédients par exemple, s’ils sont mis en valeur dans la dénomination (exemple : gâteaux aux amandes),
• La quantité nette du produit. Si le produit est présenté dans un liquide : poids net égoutté,
• La date de consommation pour les denrées périssables : date limite de consommation (DLC) « à consommer jusqu’au…» ou pour les produits de conservation : date de durabilité minimale (DDM) « à consommer de préférence avant … »,
• Les conditions particulières de conservation et/ou d’utilisation,
• Le titre alcoométrique volumique acquis pour les boissons titrant plus de 1,2 % d’alcool en volume,
• L’identification de l’opérateur qui doit être implanté dans l’Union européenne. Si conditionnement par un prestataire, indiquer les coordonnées du centre d’emballage,
• Le numéro du lot de fabrication pour la traçabilité,
• La déclaration nutritionnelle (obligatoire depuis décembre 2016).

Les mentions obligatoires complémentaires

Des mentions complémentaires sont nécessaires pour signaler la présence par exemple d’édulcorants, de réglisse ou de teneur élevée en caféine ou encore d’OGM ou de nanomatériaux.
Dans le cas des denrées alimentaires qui ont été congelées avant la vente et sont vendues décongelées, la dénomination de la denrée est accompagnée de la mention « décongelé ».
Depuis le 1er janvier 2017 et pour une durée de 2 ans, l’étiquetage de l’origine du lait dans les produits laitiers et de la viande dans les plats préparés est obligatoire dès lors qu’ils sont composés au minimum de 8 % de viande ou de 50 % de lait.

Exemple: les mentions obligatoires dans le cadre de la viande bovine

• Un numéro ou code de référence assurant la relation entre la viande et l’animal ou les animaux. Ce numéro peut être le numéro d’identification de l’animal dont provient la viande ou le numéro d’identification d’un groupe d’animaux.
• Le numéro d’agrément de l’abattoir ayant procédé à l’abattage de l’animal ou du groupe d’animaux et l’État membre ou le pays tiers où l’abattoir est situé. La mention doit apparaître comme suit : « Lieu d’abattage : (nom de l’État membre ou du pays tiers) (numéro d’agrément) »
• Le numéro d’agrément de l’atelier de découpe ayant procédé à la découpe de la carcasse ou du groupe de carcasses et l’État membre ou le pays tiers où l’atelier est situé. La mention doit apparaître comme suit : « Lieu de découpe : (nom de l’État membre ou du pays tiers) (numéro d’agrément) »
• Le pays de naissance, d’élevage et d’abattage des animaux. La mention de l’origine signifie que les lieux de naissance, d’élevage et d’abattage sont situés dans le même pays.
• À noter que pour le veau et le jeune bovin, des informations complémentaires obligatoires sont nécessaires.
Les éléments de cette note ne sont pas exhaustifs, en effet, d’autres mentions particulières existent en fonction des produits notamment le lait, le fromage, le poisson, les oeufs, les viandes hachées, les arômes et additifs.
Les mentions valorisantes (biologique, campagne, artisanal...) sont également règlementées et certains produits particuliers sont dispensés de certaines mentions obligatoires.
Il faut donc étudier chaque étiquetage au cas par cas en fonction de la nature de la denrée alimentaire.
En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre agence régionale BVC expertise Nice Côte d’Azur.
Sources:
• Règlement 1169/2011 du 25 octobre 2011 appelé règlement INCO (information consommateur).
• Règlement 1760/2000 du 17 juillet 2000. Décret 2016-1137 du 19 août 2016.
• Règlement 1379/2013 du 11 décembre 2013. Règlements 1234/2007 et 589/2008.
• Décret 2007-628 du 27 avril 2007.
• Fiche pratique DGCCRF – Etiquetage des denrées alimentaires.

• BVC expertise
Agence BVC expertise Nice Côte d’Azur
Tél. (0)4 93 20 02 04

bvc@securite-alimentaire.com
http://www.securite-alimentaire.com

Publié le 26 mars 2018
le balicco

Dernières actualités

Jasmin grill & lounge - Royal Riviera***** à Saint-Jean Cap-Ferrat. Dépaysement garanti !

Troisième saison pour le Jasmin grill & lounge qui se présente cette année sous de nouveaux atours enjôleurs, avec une salle lumineuse entièrement repensée et reconstruite. C'est incontestablement une des terrasses de l'été.

La place de Mougins à Mougins. Le produit, toujours à l'honneur

Depuis 8 ans, Denis Fétisson a institué un concept autour d'un produit de saison, afin de l'ausculter sous toutes les coutures pour découvrir ses atouts et obtenir sa quintessence.

Palais Stéphanie beach. Récupération de la plage

Suite à l’appel d’offre de la mairie de Cannes, lancé en 2017, le groupe Jesta Fontainebleau s’est vu attribué le lot de plage situé en face de son établissement hôtelier le JW Marriott Cannes.

Hôtel Martinez à Cannes. Réouverture complète

En ouverture du festival international du film de Cannes, Alessandro Cresta, directeur général a déclaré « Nous sommes ravis d’annoncer la réouverture totale de l'Hôtel Martinez sous la marque The unbound collection by Hyatt ».

Vins de Bandol. L'escale des vignerons

À l’occasion de la célèbre régate marseillaise de vieux gréements « Calanques classiques », qui fera escale au port de Bandol, les 19 et 20 mai prochains, les Vins de Bandol créent un programme festif et convivial avec leur village des vignerons.

Envie Épicurieuse. Art de vivre en Provence

Cet événement unique imaginé par quatre vignerons de Provence septentrionale, a pour objectif de faire découvrir la Provence autrement, en dehors du caveau ou du restaurant.

Balades gourmandes en terroir Pierrefeu. 10e anniversaire

La 10e édition sera organisée le 19 et 20 mai, par l’association regroupant 28 adhérents (caves coopératives ou vignerons) sur 12 communes, avec le 18 mai, pour la première fois, en guise d'apéritif, une soirée avec balade nocturne, suivie d'un dîner gastronomique au restaurant Le mas du Lingousto à Cuers.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Le président de la délégation Riviera Cote d'Azur-Corse-Monaco, Michel Duhamel, convie les membres à participer à l’assemblée générale ordinaire annuelle.

Le vin de la semaine. Chabal & Chartreux. Coffret 3 bouteilles

Dès le départ, l'objectif a été clair et net "les vins issus de la collaboration entre le Cellier des Chartreux et Sébastien Chabal seront le fruit d'un vrai travail collectif, ou chacun, avec son histoire personnelle, apporte son savoir-faire et sa sensibilité".

Éditions Glénat. Christopher Coutanceau, cuisinier pêcheur

En brandissant tel un drapeau son identité d’homme de mer et d’artisan de la nature, le chef annonce la couleur...

Éditions Brigitte Eveno. Roberta

Elle perpétue la tradition de la gastronomie italienne avec passion, exigence et honnêteté envers ceux qui apprécient ses mets, envers son pays et toutes les merveilles que l’on peut y goûter.

Éditions Terre vivante. Les savoureuses recettes du régime méditerranéen

Le livre s’ouvre par une introduction du docteur Michel de Lorgeril et de Patricia Salen, chercheurs de renommée mondiale connus pour leurs travaux sur la diète méditerranéenne.

ABCDaire gourmand. Parcours de chefs

Dans son souci permanent d’évolution, l’email-gourmand, en partenariat avec Balicco, vient de mettre en ligne un abécédaire qui présente les chefs cuisiniers et pâtissiers, travaillant dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, reconnus pour leur professionnalisme, leur compétence, leur présence et leur notoriété.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse