16e année - N° 649 - Du 16 au 22 juillet 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Dans les métiers de la restauration et de bouche, les eaux chargées en graisses proviennent principalement de la cuisson, du refroidissement à l’eau et du nettoyage des ustensiles et des équipements.

Ces effluents graisseux sont formés par un mélange généralement composé de triglycérides, d’eau, de protéines et de matière minérale. S’ils sont rejetés directement dans le réseau d’assainissement collectif, ils peuvent être à l’origine de nuisances telles que la dégradation des ouvrages d’assainissement et des dysfonctionnements du système de traitement des eaux usées. La collectivité en charge du réseau public d’assainissement collectif a autorité sur les rejets à l’égout. Elle définit un règlement d’assainissement et autorise ou non les effluents des professionnels. Elle peut imposer un système de pré-traitement.

Contexte réglementaire

Article L1331-10 code de la santé publique : « Tout déversement d’eaux usées autres que domestiques dans le réseau public de collecte doit être préalablement autorisé par le maire ou, lorsque la compétence en matière de collecte à l’endroit du déversement a été transférée à un établissement public de coopération intercommunale ou à un syndicat mixte, par le président de l’établissement public ou du syndicat mixte, après avis délivré par la personne publique en charge du transport et de l’épuration des eaux usées ainsi que du traitement des boues en aval, si cette collectivité est différente ».
Il convient donc, pour certaines activités, d’installer un système de pré-traitement des eaux usées avant rejet. Le plus couramment utilisé est le bac à graisse.
Certains règlements sanitaires départementaux peuvent également imposer l’installation d’un bac à graisse c’est le cas, par exemple, en région parisienne.

Son fonctionnement
Un bac à graisse a pour rôle de décharger les eaux usées avant le passage dans le réseau d’assainissement. Le fonctionnement du bac à graisse est très simple :
• Les eaux sales arrivent par la conduite d’évacuation des eaux usées dans le bac.
• Les graisses, plus légères que l’eau, se séparent de celle-ci et remontent à la surface puis se fi gent et s’agglomèrent.
• Le tuyau d’évacuation est situé en dessous du tuyau d’entrée et permet une évacuation de l’eau pré-traitée (sans la graisse) vers le réseau d’assainissement collectif.
Le bac à graisse doit être situé entre l’évacuation des eaux usées et le point d’évacuation au réseau d’assainissement collectif. Il doit être facilement accessible au moment du pompage des résidus.
Il peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement, posé sur le sol ou enterré. Un des critères de base dans le choix de l’emplacement est la ventilation du lieu et l’accessibilité aux véhicules de vidanges, depuis la rue.
Le dimensionnement du bac à graisses est réalisé par rapport à un certain nombre de critères cumulés tels que :
• le nombre maximum de couverts servis,
• le volume d’eau consommé,
• le débit,
• la température des effluents,
• la présence ou non d’un lave-vaisselle,
• la nature des détergents utilisés...
Un bac peut être composé de différents matériaux : acier revêtu, acier inoxydable, matériau composite.



Son entretien

L’entretien régulier du bac à graisse conditionne son efficacité. En effet, si le bac n’est pas vidangé et curé régulièrement, la couche superficielle de graisse va s’épaissir et, au bout de quelques semaines, elle va se mettre à fermenter et à dégager de mauvaises odeurs. Par ailleurs la couche de déchets située en fond de bac va augmenter et s’élever. La circulation de l’eau sera donc accélérée et les graisses n’auront plus le temps de décanter.
Il est donc préconisé de passer un contrat d’entretien avec une société spécialisée pour assurer un nettoyage régulier du bac (vidange + curage). Les résidus graisseux du bac sont des déchets qui doivent être collectés et traités par une entreprise spécialisée.
À noter : les huiles alimentaires usagées ne doivent pas être déversées dans le bac à graisse mais faire l’objet d’un traitement spécifique.
Pour toute création ou renouvellement de bac à graisse n’oubliez pas de consulter votre agence BVC expertise Nice Côte d’Azur!

Sources:
• Règlements sanitaires départementaux (RSD)
• Code de la santé publique
• Chambre des métiers et de l’artisanat Région Auvergne
• Enviroveille CCI Ile de France


• BVC expertise
Agence BVC expertise
Nice Côte d’Azur
Tél. (0)4 93 20 02 04
bvc@securite-alimentaire.com
http://www.securite-alimentaire.com

Publié le 7 mai 2018

le balicco

Dernières actualités

Beefbar by La plage 45 à Cannes. Les pieds dans le sable

La plage privée du Grand hôtel à Cannes s'est assurée, une nouvelle fois, les services du Beefbar, référence à Monaco pour tous les carnivores avertis depuis 2005.

Le grand cordon d'or. 19 nouveaux récipiendaires

La 65e édition de ce grand chapitre de la confrérie monégasque, qui fêtait ses 49 ans, s'est déroulé, comme à l'accoutumé, dans la magnifique salle des étoiles du Sporting Monte-Carlo.

Nikki beach Saint-Tropez à Ramatuelle. Les déjeuners étoilés

La célèbre plage propose, pour cet été, une expérience culinaire inouïe avec une série de quatre déjeuners orchestrée par des chefs deux et trois étoiles au guide Michelin.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hotel. Élu meilleur resort en France
L'hôtel de 74 chambres et suites se hisse à la première place du classement annuel des meilleurs hôtels en France dans le magazine américain Travel + Leisure distinguant les meilleurs acteurs de l’industrie du tourisme à travers les “World’s best awards”.

Mucem à Marseille. Exposition "Manger à l'œil"

Comment mangeait-on en 1900 ? Autour d’une table, dans la rue, sur le bord d’un talus ? Et dans les années 50 avec l’arrivée de la consommation de masse, ou dans les années 70 avec l’avènement du tout prêt, tout cuit et des premiers mouvements bio ?

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Trois nouveaux chapitres à Paris, Hong Kong et Stuttgart, sont à mettre à l'actif de trois dynamiques délégations.

Le vin de la semaine. Wolfberger. Petite folie rubis 2016

Tendre et fruité, ce pinot noir 2016, compagnon idéal des barbecues, est une création inédite des œnologues de la maison Wolfberger, complétant à merveille la joyeuse collection.

Brasserie Carteron. La "C", bière blonde brassée à l'eau de source

« Pour brasser une bière de grande qualité, il me fallait une eau pure, une eau d'exception. Ce souhait s'est enfin révélé possible lorsque je me suis installé à Hyères, proche d'une source historique de la ville, connue depuis 1752, sous le nom de la source de la Vierge » affirme Thomas Carteron, le créateur.

Nespresso. Inauguration de la 38e boutique en France à Cap 3000

C’est au sein du centre commercial à Saint-Laurent-du-Var, l’un des centres commerciaux les plus fréquentés de la côte méditerranéenne que Nespresso a choisi d’installer sa nouvelle boutique en France.

Anne-Sophie Pic. Le dernier né de la collection de thé

Le thé sencha-Buddha Amacha – bourgeon de sapin, est une métaphore de l’univers culinaire d’Anne-Sophie. Il combine des valeurs phares de la cuisine de la chef comme le mentholé, la réglisse, le camphré mais aussi raconte l’importance des rencontres dans sa construction culinaire.

Albin Michel. L'alimentation crue. Naturellement healthy

Et si manger cru était une réponse aux dérives alimentaires actuelles ? Un mode de nutrition résolument sain, cohérent, qui réconcilie plaisir et santé tout en respectant nos besoins vitaux et ceux de la planète ?

ABCDaire gourmand. Le site des chefs de la région

En ligne depuis mars 2018, ce nouveau site créé par Gérard et Michelle Bernar de l'email-gourmand, présente, sous la forme d'une biographie résumée en un curriculum vitae, présente les chefs cuisiniers et pâtissiers, classés par ordre alphabétique, travaillant dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse