15e année - N° 640 - Du 14 au 21 mai 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Dans les métiers de la restauration et de bouche, les eaux chargées en graisses proviennent principalement de la cuisson, du refroidissement à l’eau et du nettoyage des ustensiles et des équipements.

Ces effluents graisseux sont formés par un mélange généralement composé de triglycérides, d’eau, de protéines et de matière minérale. S’ils sont rejetés directement dans le réseau d’assainissement collectif, ils peuvent être à l’origine de nuisances telles que la dégradation des ouvrages d’assainissement et des dysfonctionnements du système de traitement des eaux usées. La collectivité en charge du réseau public d’assainissement collectif a autorité sur les rejets à l’égout. Elle définit un règlement d’assainissement et autorise ou non les effluents des professionnels. Elle peut imposer un système de pré-traitement.

Contexte réglementaire

Article L1331-10 code de la santé publique : « Tout déversement d’eaux usées autres que domestiques dans le réseau public de collecte doit être préalablement autorisé par le maire ou, lorsque la compétence en matière de collecte à l’endroit du déversement a été transférée à un établissement public de coopération intercommunale ou à un syndicat mixte, par le président de l’établissement public ou du syndicat mixte, après avis délivré par la personne publique en charge du transport et de l’épuration des eaux usées ainsi que du traitement des boues en aval, si cette collectivité est différente ».
Il convient donc, pour certaines activités, d’installer un système de pré-traitement des eaux usées avant rejet. Le plus couramment utilisé est le bac à graisse.
Certains règlements sanitaires départementaux peuvent également imposer l’installation d’un bac à graisse c’est le cas, par exemple, en région parisienne.

Son fonctionnement
Un bac à graisse a pour rôle de décharger les eaux usées avant le passage dans le réseau d’assainissement. Le fonctionnement du bac à graisse est très simple :
• Les eaux sales arrivent par la conduite d’évacuation des eaux usées dans le bac.
• Les graisses, plus légères que l’eau, se séparent de celle-ci et remontent à la surface puis se fi gent et s’agglomèrent.
• Le tuyau d’évacuation est situé en dessous du tuyau d’entrée et permet une évacuation de l’eau pré-traitée (sans la graisse) vers le réseau d’assainissement collectif.
Le bac à graisse doit être situé entre l’évacuation des eaux usées et le point d’évacuation au réseau d’assainissement collectif. Il doit être facilement accessible au moment du pompage des résidus.
Il peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement, posé sur le sol ou enterré. Un des critères de base dans le choix de l’emplacement est la ventilation du lieu et l’accessibilité aux véhicules de vidanges, depuis la rue.
Le dimensionnement du bac à graisses est réalisé par rapport à un certain nombre de critères cumulés tels que :
• le nombre maximum de couverts servis,
• le volume d’eau consommé,
• le débit,
• la température des effluents,
• la présence ou non d’un lave-vaisselle,
• la nature des détergents utilisés...
Un bac peut être composé de différents matériaux : acier revêtu, acier inoxydable, matériau composite.



Son entretien

L’entretien régulier du bac à graisse conditionne son efficacité. En effet, si le bac n’est pas vidangé et curé régulièrement, la couche superficielle de graisse va s’épaissir et, au bout de quelques semaines, elle va se mettre à fermenter et à dégager de mauvaises odeurs. Par ailleurs la couche de déchets située en fond de bac va augmenter et s’élever. La circulation de l’eau sera donc accélérée et les graisses n’auront plus le temps de décanter.
Il est donc préconisé de passer un contrat d’entretien avec une société spécialisée pour assurer un nettoyage régulier du bac (vidange + curage). Les résidus graisseux du bac sont des déchets qui doivent être collectés et traités par une entreprise spécialisée.
À noter : les huiles alimentaires usagées ne doivent pas être déversées dans le bac à graisse mais faire l’objet d’un traitement spécifique.
Pour toute création ou renouvellement de bac à graisse n’oubliez pas de consulter votre agence BVC expertise Nice Côte d’Azur!

Sources:
• Règlements sanitaires départementaux (RSD)
• Code de la santé publique
• Chambre des métiers et de l’artisanat Région Auvergne
• Enviroveille CCI Ile de France


• BVC expertise
Agence BVC expertise
Nice Côte d’Azur
Tél. (0)4 93 20 02 04
bvc@securite-alimentaire.com
http://www.securite-alimentaire.com

Publié le 7 mai 2018

le balicco

Dernières actualités

Jasmin grill & lounge - Royal Riviera***** à Saint-Jean Cap-Ferrat. Dépaysement garanti !

Troisième saison pour le Jasmin grill & lounge qui se présente cette année sous de nouveaux atours enjôleurs, avec une salle lumineuse entièrement repensée et reconstruite. C'est incontestablement une des terrasses de l'été.

La place de Mougins à Mougins. Le produit, toujours à l'honneur

Depuis 8 ans, Denis Fétisson a institué un concept autour d'un produit de saison, afin de l'ausculter sous toutes les coutures pour découvrir ses atouts et obtenir sa quintessence.

Palais Stéphanie beach. Récupération de la plage

Suite à l’appel d’offre de la mairie de Cannes, lancé en 2017, le groupe Jesta Fontainebleau s’est vu attribué le lot de plage situé en face de son établissement hôtelier le JW Marriott Cannes.

Hôtel Martinez à Cannes. Réouverture complète

En ouverture du festival international du film de Cannes, Alessandro Cresta, directeur général a déclaré « Nous sommes ravis d’annoncer la réouverture totale de l'Hôtel Martinez sous la marque The unbound collection by Hyatt ».

Vins de Bandol. L'escale des vignerons

À l’occasion de la célèbre régate marseillaise de vieux gréements « Calanques classiques », qui fera escale au port de Bandol, les 19 et 20 mai prochains, les Vins de Bandol créent un programme festif et convivial avec leur village des vignerons.

Envie Épicurieuse. Art de vivre en Provence

Cet événement unique imaginé par quatre vignerons de Provence septentrionale, a pour objectif de faire découvrir la Provence autrement, en dehors du caveau ou du restaurant.

Balades gourmandes en terroir Pierrefeu. 10e anniversaire

La 10e édition sera organisée le 19 et 20 mai, par l’association regroupant 28 adhérents (caves coopératives ou vignerons) sur 12 communes, avec le 18 mai, pour la première fois, en guise d'apéritif, une soirée avec balade nocturne, suivie d'un dîner gastronomique au restaurant Le mas du Lingousto à Cuers.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Le président de la délégation Riviera Cote d'Azur-Corse-Monaco, Michel Duhamel, convie les membres à participer à l’assemblée générale ordinaire annuelle.

Le vin de la semaine. Chabal & Chartreux. Coffret 3 bouteilles

Dès le départ, l'objectif a été clair et net "les vins issus de la collaboration entre le Cellier des Chartreux et Sébastien Chabal seront le fruit d'un vrai travail collectif, ou chacun, avec son histoire personnelle, apporte son savoir-faire et sa sensibilité".

Éditions Glénat. Christopher Coutanceau, cuisinier pêcheur

En brandissant tel un drapeau son identité d’homme de mer et d’artisan de la nature, le chef annonce la couleur...

Éditions Brigitte Eveno. Roberta

Elle perpétue la tradition de la gastronomie italienne avec passion, exigence et honnêteté envers ceux qui apprécient ses mets, envers son pays et toutes les merveilles que l’on peut y goûter.

Éditions Terre vivante. Les savoureuses recettes du régime méditerranéen

Le livre s’ouvre par une introduction du docteur Michel de Lorgeril et de Patricia Salen, chercheurs de renommée mondiale connus pour leurs travaux sur la diète méditerranéenne.

ABCDaire gourmand. Parcours de chefs

Dans son souci permanent d’évolution, l’email-gourmand, en partenariat avec Balicco, vient de mettre en ligne un abécédaire qui présente les chefs cuisiniers et pâtissiers, travaillant dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, reconnus pour leur professionnalisme, leur compétence, leur présence et leur notoriété.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse