14e année - N° 600 - Du 26 juin au 3 juillet 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Jeudi dernier, l’été s’installait timidement. L’heure avait sonné pour les Vinofolies de L’Etage de clôturer leur premier semestre en fanfare, avec l’arrivée théâtrale de François Seminel et son domaine de Jale.

CONTES. En prologue à la soirée, quelques jéroboams de rosé 2012, justes tirés sur cuve, mettaient nos papilles en éveil, cuvée « La Mourre », un très joli fruit, des rondeurs plaisantes.  Élaborée à partir de quatre cépages à 25 % (cinsault, grenache, mourvèdre et vermentino), elle fît l’éloge d’une gamme aromatique entre agrumes et fruits exotiques bien mûrs, notes épicées et finale tendue avec une matière à sensation presque tannique. Le dialogue s’engageait, amoureusement, avec une grecque de fenouil aux moules, poivron grillé, jus de moule à la citronnelle et jus d’orange.
Acte I. Ce fut au tour du blanc, « La Lone » 2012, d’entrer en scène, triomphant !  Un pur rolle, vinifié en cuve, qui s’est exprimé avec panache sur le fruit (pêche blanche, fenouil, basilic), convainquant par sa structure de bouche ample qui se dénoue sur de beaux arômes amers. Pour ce récital aromatique, un plat vif est venu rimer avec le vin, sur une note d’acidité. Un rôle (pour un rolle !) joué à la perfection par ce filet de saint-pierre grillé, haricots grillés, sauce aigre-douce à la rhubarbe… Un plat pour lequel le vin mettait tous ses atouts en emphase, donnant, avec poésie, la réplique à tant de puissance gustative.
Acte II.  L’intrigue continuait au domaine de Jale…  Par le rouge !  Car la démarche de François Seminel s’inscrit dans celle des domaines de Provence qui œuvrent à laisser une « lettre écarlate » sur leurs terres. La grande cuvée « La Nible » nous confortait alors dans le potentiel, héroïque, de ces vins.  Le millésime 2004, un personnage à l’évolution noble, aux accents de cuir, sous-bois et fruits noirs, rivalisait d’éloquence, structure tannique encore ferme et très belle longueur sur les épices. Un vin qui réclamait, corps et âme, une viande grasse pour venir tapisser nos papilles et sublimer sa texture fine, agréable. La narration se poursuivait donc avec un bœuf wagyu, paleron d’exception, cuisiné poêlé, tant la viande est racée. Le wagyu trouvait pour adjuvants une sauce poivre vert qui osa confronter les épices du vin, ainsi qu’une écrasée de pommes de terre à l’oignon confit, révélatrice de son caractère tertiaire.
Epilogue. Le monologue vin rouge touchait à sa fin… Lever de rideau et c’est « La Nible » 2007 qui faisait le clou du spectacle, sur le dessert ! Ce millésime se présentait au public, flamboyant en costume de fruits confiturés et figues, avec un gros volume en bouche au touché très velouté. C’est donc tout naturellement qu’il s’est épris d’une tarte tiède aux figues et cassis. « Il se marièrent et vécurent heureux » jusqu’à la fin de… la soirée !  Alors, debout, on applaudissait le dramaturge, François Seminel, qui écrit avec tant de conviction les contes du joli domaine de Jale ! Pascal Paulze

• Les Vinofolies prennent des vacances. Reprise le jeudi 26 septembre, pour une soirée prestige avec les champagnes Duval-Leroy. Exceptionnellement, elles déménageront du bistrot L’étage pour le restaurant étoilé L’oasis. Save the date !

(photo Anne Wencelius)

Publié le 8 juillet 2013


Dernières actualités

Moulin de Vernègues**** à Mallemort. Surprendre et procurer de l'émotion

C'est le leitmotiv de tout le personnel de cet hôtel 4 étoiles, idéalement situé entre Aix-en-Provence et Avignon, du directeur général Jonathan Behlouli au chef de cuisine Nicolas Vie.

Restaurant Le bon temps à Sénas. Cuisine de terroir

Arrivés en novembre dernier, et après un travail de titan pour remettre en état cet établissement, Meigge et Richard Auray sont opérationnels depuis 2 mois et demi.

Le mas des herbes blanches à Joucas. Émouvant hommage à Michel del Burgo

Cela faisait quelques temps que l'idée de saluer la disparition de ce père spirituel trottait dans la tête de Xavier Burelle, lui qui avait travaillé à ses côtés, comme second au Negresco à Nice.

Concours fromager des Alpes-Maritimes. La référence régionale

Comme chaque année, le Syndicat fromager des Alpes-Maritimes organise, en partenariat avec le Conseil départemental, le concours fromager du département

Semaine de découverte de la truffe d'été d'Aups et du Verdon. Une première !

En partenariat avec le Syndicat des trufficulteurs varois, la Maison de la truffe d’Aups et du Verdon organise dans le cadre de l’anniversaire des 20 ans du parc naturel régional du Verdon, la première « Semaine de découverte de la truffe d’été d’Aups », du samedi 1er au dimanche 9 juillet.

Les étoiles de Mougins. Retrouvailles

Daniel Boulud, chef étoilé, invité d'honneur des Étoiles de Mougins, a retrouvé ses copains du Moulin de Mougins, Gilbert Masse et Alain Carro (il manque sur la photo Daniel Desavie).

Disciples Escoffier international. Actions caritatives dans le Grand Sud-Ouest et les Hauts de France

Deux actions caritatives à mettre à l'actif des équipes des délégations respectivement dirigées par Patrick Guat et Philippe Lor.

Le vin de la semaine. Château de Gaudou. Exception mousseux brut 2014

Au Château de Gaudou, l’une des références de l’AOC Cahors, Fabrice Durou propose une nouvelle bouteille originale, en appellation Vin de France, 100% malbec.

Ducasse édition. Best of Arnaud Lallement

10 recettes signature pour retracer plus de 15 ans de créations culinaires au sein d'une maison triplement étoilée, L'assiette champenoise.

Les éditions de saxe. Caisses de vin récup’

Vous aimez la récup’ ! En suivant les explications de ce livre, vous allez poncer, clouer, percer, peindre, démonter et tout naturellement vous allez utiliser des caisses de vin dans la décoration et la vie de tous les jours.

Trophée "Terroir & saison". Les 3 finalistes sont connus

Le mercredi 12 juillet, nous connaîtrons le classement de la session printemps du trophée trimestriel organisé par l'email-gourmand et parrainé par Balicco.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse