15e année - N° 645 - Du 18 au 24 juin 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


En moins de 10 ans, Minna et Jean-Paul Luc ont réussi à s’imposer dans le paysage local grâce à un travail rigoureux, une méthode culturale respectueuse de l’environnement, des vinifications naturelles et des élevages longs… pour nous livrer des vins accomplis et matures.

ACCORDS. La découverte de cette petite production de vin blanc et de vin rouge sur à peine plus de 7 hectares à Saint-Cannat commença par le blanc 2012, tiré sur cuve le matin même : 18 mois déjà et la mise en bouteille programmée dans les semaines à venir, pour une mise en vente en 2016. C’est donc en avant-première que, privilégiés, nous dégustions ce nectar. Un vin très plaisant, aux parfums de fruits blancs murs, des touches florales. Un volume de bouche fin et ample pour rappeler le sérieux de cette cuvée. Long, équilibré et rafraîchissant grâce à une pointe de gaz carbonique qui le protège depuis sa fermentation et qui évite tout ajout de sulfite. Un apéritif plus que sérieux.
S’en suivi le vin rouge, cuvée Villa Minna 2008 : fruits rouges, épices (poivre), menthol et garrigue. Tout cela posé sur une acidité fraîche, typique du millésime, et des tanins fins. Un vin qui méritait une aération en carafe, de 15 à 30 minutes, pour s’exprimer pleinement.  Nous l’associons alors à une tarte à l’oignon et à l’andouille du Val d’Ajol fumée, accompagnée d’une salade de pissenlits. Une confrontation entre le gras et confit moelleux du plat et la légère fermeté acidulée du vin… qui donne un duo équilibré.
Retour au vin blanc pour le second plat, avec un vin à maturité, car c’est ainsi qu’il faut l’apprécier. Entre 6 et 8 ans de bouteille et la force de la marsanne et de la roussane nous laissait imaginer l’un de ces nobles crus de la vallée du Rhône septentrionale. Et le vermentino était là pour assurer la colonne vertébrale du vin. Nous livrions donc le Minna blanc 2007 : un caractère rond et gras, des parfums de cire d’abeille, de miel floral et de petits fruits secs (amande-noisette), une structure dense et longue.  Le chef le confortait donc dans son style avec une blanquette de ris d’agneau aux langoustines et morilles. Texture, goût, amplitude, un combat à armes égales.
Une gymnastique blanc - rouge par alternance se termina par la présentation du Minna rouge 2007. Sérieux, intense et profond, il nous offrit une large gamme aromatique de fruits, de cuir d’un tout début d’évolution, d’épices pour la fraîcheur, avec en bouche, une matière qui tapisse et s’impose, avec force et finesse, grâce à la texture veloutée des tanins. Voici que ce vin racé, de grande garde, s’amourachait d’un plat revisité par Stéphane Raimbault, sorti tout droit de son enfance : un « haché » de rumsteck de Simmental, galette de socca et poivrons confits, sauce raïto (une sauce vin rouge, pâte d’olive, safran et pastis).  Cet univers de saveurs, tout trouvé, donnait la réplique, magistrale, à cette cuvée « Minna ».
Et pour la finale, c’est  tout en douceur  qu’un Saint-Honoré praliné-vanille clôturait le dîner. Très joyeux anniversaire à notre vigneron du soir : 10 ans déjà !  Et nos paupières de se refermer sur cet instant de plaisir et de partage. Merci à Minna et Jean-Paul et à bientôt du côté de Saint-Cannat !

Au mois d’avril, la venue d’Agnès Henry, qui nous présentera le domaine de la Tour du Bon, Le Brulât du Castellet (A.O.P. Bandol), est prévue à une date un peu avancée, pour des raisons de disponibilité.
Rendez-vous, le 3e jeudi du mois, le 17 avril.
Réservations (0)4 93 49 95 52 – contact@oasis-raimbault.com

(photo X)

Publié le 31 mars 2014


le balicco

Dernières actualités

Château de la Messardière***** à Saint-Tropez. Une nouvelle équipe en cuisine

Le palace 5 étoiles a redémarré une nouvelle saison le 13 avril dernier avec un nouveau chef de cuisine, Alain Lamaison, en provenance de l'hôtel Les Barmes de l'ours à Val d'Isère.

La table du mas. Mas de Chastelas***** à Gassin. Dans la continuité

L'hôtel 5 étoiles dirigé par Olivier Valentin a trouvé sa place durablement dans le paysage hôtelier du golfe de Saint-Tropez, pour son charme et son calme.

La bastide du Clos des roses à Fréjus. Gastronomie dans les vignes

Fabien Pascuale, vainqueur du trophée "Terroir et saison", session automne 2017, confirme tout le bien que l'on pense de lui en proposant une cuisine simple et pleine de fraîcheur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

International rosé day. Lancement à Saint-Tropez

De la cité du Bailli, le vendredi 22 juin, cet événement international aux couleurs du rosé soufflera un air de Provence à travers le monde.

Gault&Millau tour. Le trophée des chefs en région PACA

La 4e étape du tour de France s'est arrêtée, le lundi 11 juin, au Domaine de Manville aux Baux-de-Provence, pour honorer les chefs les plus talentueux de la région, toutes générations confondues.

Château Rasque à Taradeau. 35 ans d'amour de la terre

Monique et Gérard Biancone, leurs enfants, Sophie et toute son équipe, ont fêté 35 ans d'amitié, d'authenticité, de générosité, de partage, de passion, lors d'une soirée mémorable organisée au domaine.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hôtel à Saint-Jean Cap-Ferrat. Arrivée d’un nouveau chef pâtissier

Florent Margaillan succèdera à Gaëtan Fiard, dès la fin du mois de juin. Il aura pour mission de redessiner les cartes des desserts des trois restaurants : le bistro azuréen « La véranda », le restaurant du Club dauphin, mais également l’étoilé Michelin « Le cap ».

Hôtel du Cap-Eden-Roc au Cap d'Antibes. Hublot saisit la magie d'un lieu hors du temps

Hublot et L’Hôtel du Cap-Eden-Roc s’unissent pour donner naissance à une édition limitée à cinquante exemplaires de la Classic fusion aerofusion chronograph Eden Roc.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Chapitre dans une ferme fruitière dans le Bas-Rhin, saison des chefs en Normandie et concours jeunes talents Escoffier à Hong Kong, les disciples n'ont pas chômé cette semaine.

La Remembrança Nissarda. Enseignement de la cuisine niçoise

Le premier pastroui était consacré à la cuisine niçoise, et en particulier, au projet de son enseignement dans les lycées hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Syndicat interprofessionnel de l’olive de Nice. Concours oléicole départemental

Pour cette 12e édition, 12 lots d’huiles, 8 lots d'olives et 7 lots de pates d'olives de Nice ont été dégustés par un jury d’experts, présidé par Jacques Rolancy, MOF.

Trophée national des viandes d'excellence 2018. Trophée d'argent pour Nicolas Hughes d'Aups

Présenté par l’Association pour la défense de l’élevage traditionnel en Bourbonnais pour l’agneau du Bourbonnais Label rouge et IGP, la boucherie artisanale Hughes a remporté le trophée d'argent.

aix&terra. Direction la mer…

La manufacture lance le set N7 Méditerranée qui réunit ses 3 recettes de la mer : la sardinade, le délice d’anchoïade et le délice de thon. Un trio gourmand parfait pour les pique-niques et apéros d’été !

180°C. #13

« Il est trop tard pour être optimiste ». C’est le constat que fait Yann Arthus-Bertrand au fil du grand entretien qu’il a accordé dans ce nouveau numéro. Mais il pense également que la solution est « entre les mains des consommateurs »...

ABCDaire gourmand. Le nouveau site dédié aux chefs

Réalisé en partenariat avec Balicco, le nouveau site http://chefs.email-gourmand.com s’enrichit de semaine en semaine et recueille un énorme succès.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse