14e année - N° 600 - Du 26 juin au 3 juillet 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Cette rencontre a été l’occasion pour les professionnels du tourisme régional d’établir le bilan de la saison 2014 et d’envisager les perspectives pour l’avenir de la destination PACA.

CONSTAT. De manière générale, les acteurs présents* ont établi un constat mitigé de la saison 2014, un bilan lié plus à une crise structurelle que conjoncturelle, une saison qui se raccourcit de plus en plus et qui se concentre essentiellement sur le mois d’août. « Il faut qu’on travaille sur la clientèle de proximité, c’est une clientèle à considérer et à fidéliser. D’après moi, c’est grâce à cette clientèle qu’on peut avoir des clients à l’année » a rappelé Jean-Pierre Ghiribelli.
Au-delà de l’effet météo, la concurrence déloyale d’acteurs collaboratifs, comme AirBnB, constitue un vrai problème pour les professionnels de l’hébergement. Parallèlement à la baisse des nuitées entre mai et septembre (-4 %), les dépenses quotidiennes des Français sont également en chute (-25 %), a constaté Éric Doré.
Si les français partent de moins en moins longtemps, la demande d’activité gratuite est en progression alors que l’éco-tourisme est une tendance qui se profile, tout comme le besoin de sécurité. « Les attentes des clients évoluent, ils comparent les offres, choisissent leur destination en fonction, réservent en dernière minute, c’est aux professionnels de s’adapter aux nouveaux modes de consommation », pour Jean-Pierre Serra.
Ce en quoi, Jean-Pierre Ghiribelli, rappelle « qu’il faut être innovants, mais comment l’être dans un tel contexte économique, fiscal et social ? Malgré des assises du tourisme satisfaisantes, la profession reste trop réglementée, ce qui représente un frein important pour le développement de nos entreprises ».
L’UMIH souhaite la reconnaissance des métiers du tourisme par l’État, que le secteur soit reconnu comme une véritable industrie, créatrice d’emplois. « Il n’y a pas de chômage dans le tourisme mais nous manquons cruellement de personnel qualifié. Il faut que l’État nous aide à former des apprentis qualifiés. En professionnalisant nos métiers, l’accueil sera amélioré ».
Si des professionnels s’en sortent en investissant dans leur produit, leur offre, la qualité du service, un bon positionnement, une fidélisation des clientèles et une présence sur les réseaux sociaux, d’autres restent à la traine, créant un monde touristique à deux vitesses, constate Bruno James.
Par ailleurs, le problème de charges trop lourdes, de la hausse de la TVA, absorbée en grande majorité par les professionnels sans hausse de prix, a été remarqué alors que « les établissements de plage, vitrines de la destination, sont toujours face à l’incertitude avec l’adaptation du décret plage et une reconnaissance de la profession qui se fait attendre », a rappelé maître Rebufat.

* En présence de Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, de Claude Maniscalco, directeur de Saint-Tropez tourisme, de Bruno James, CRT PACA, Éric Doré, CRT Côte d’Azur, Jean-Pierre Serra, ADT Var, Jean-Pierre Ghiribelli, président UMIH PACA, Jean-Michel Abeille, UPV golfe de Saint-Tropez, Alain Benedetto, maire de Grimaud, Henri Prévost-Allard, délégué au Tourisme à la ville de Saint-Tropez, Sophie Lacressonniere, Atout France.

(photo X)

Publié le 3 novembre 2014


Dernières actualités

Moulin de Vernègues**** à Mallemort. Surprendre et procurer de l'émotion

C'est le leitmotiv de tout le personnel de cet hôtel 4 étoiles, idéalement situé entre Aix-en-Provence et Avignon, du directeur général Jonathan Behlouli au chef de cuisine Nicolas Vie.

Restaurant Le bon temps à Sénas. Cuisine de terroir

Arrivés en novembre dernier, et après un travail de titan pour remettre en état cet établissement, Meigge et Richard Auray sont opérationnels depuis 2 mois et demi.

Le mas des herbes blanches à Joucas. Émouvant hommage à Michel del Burgo

Cela faisait quelques temps que l'idée de saluer la disparition de ce père spirituel trottait dans la tête de Xavier Burelle, lui qui avait travaillé à ses côtés, comme second au Negresco à Nice.

Concours fromager des Alpes-Maritimes. La référence régionale

Comme chaque année, le Syndicat fromager des Alpes-Maritimes organise, en partenariat avec le Conseil départemental, le concours fromager du département

Semaine de découverte de la truffe d'été d'Aups et du Verdon. Une première !

En partenariat avec le Syndicat des trufficulteurs varois, la Maison de la truffe d’Aups et du Verdon organise dans le cadre de l’anniversaire des 20 ans du parc naturel régional du Verdon, la première « Semaine de découverte de la truffe d’été d’Aups », du samedi 1er au dimanche 9 juillet.

Les étoiles de Mougins. Retrouvailles

Daniel Boulud, chef étoilé, invité d'honneur des Étoiles de Mougins, a retrouvé ses copains du Moulin de Mougins, Gilbert Masse et Alain Carro (il manque sur la photo Daniel Desavie).

Disciples Escoffier international. Actions caritatives dans le Grand Sud-Ouest et les Hauts de France

Deux actions caritatives à mettre à l'actif des équipes des délégations respectivement dirigées par Patrick Guat et Philippe Lor.

Le vin de la semaine. Château de Gaudou. Exception mousseux brut 2014

Au Château de Gaudou, l’une des références de l’AOC Cahors, Fabrice Durou propose une nouvelle bouteille originale, en appellation Vin de France, 100% malbec.

Ducasse édition. Best of Arnaud Lallement

10 recettes signature pour retracer plus de 15 ans de créations culinaires au sein d'une maison triplement étoilée, L'assiette champenoise.

Les éditions de saxe. Caisses de vin récup’

Vous aimez la récup’ ! En suivant les explications de ce livre, vous allez poncer, clouer, percer, peindre, démonter et tout naturellement vous allez utiliser des caisses de vin dans la décoration et la vie de tous les jours.

Trophée "Terroir & saison". Les 3 finalistes sont connus

Le mercredi 12 juillet, nous connaîtrons le classement de la session printemps du trophée trimestriel organisé par l'email-gourmand et parrainé par Balicco.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse