15e année - N° 636 - Du 16 au 22 avril 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Durant toute la durée du Festival international du film, la plage du Festival accueille Nespresso pour des dîners très originaux. Yves Camdeborde, le chef du Comptoir du relais Saint Germain à Paris, a ouvert le bal.

En ouverture : Yves Camdeborde est venu présenter chaque plat

SCÉNARIO. Pour cette deuxième édition des dîners "Les chefs font leur cinéma", Nespresso a demandé à trois chefs, Yves Camdeborde, Christophe Dufau et Florent Ladeyn, de réinterpréter librement un film qui les a touché et qui a marqué l’histoire du festival, avec comme seule contrainte, introduire un cru Nespresso dans une des recettes. Le choix d'Yves Camdeborde s'est porté sur le film "Sous le soleil de satan" de Maurice Pialat, palme d'or du Festival de Cannes 1987. « Si ce film m'a autant marqué, c'est que j'ai été un enfant très croyant et que le mystère de la foi me préoccupe toujours" avoue le chef du Relais Saint-Germain. C'est donc dans un décor proche de l'univers du film (cloître, chandeliers, bougies…) qu'Yves Camdeborde a imaginé un scénario original et gourmand dans l'univers religieux, et s'est fait un plaisir de venir expliquer chaque plat, avec humour et bonhomie, amuse-bouche (hostie avec sang travaillé de boudin), bénitier de jus glacé (coques et petits légumes baigné d'un jus de parmesan, en référence au curé de son enfance qui réalisait sa soupe avec des croûtes de fromages), voile noir de saint-pierre (servi avec la cuvée "Les sorcières" un Côtes du Roussillon rosé 2014), diable de poularde rôtie pochée et religieuse au grand cru Nespresso Arpegggio. Diablement bon !


Voile noir de saint-pierre


Religieuse au grand cru Nespresso Arpegggio (photo Emmanuel Nguyen Ngoc)


Mardi 19 mai et mercredi 20 mai, Christophe Dufau, chef des Bacchanales à Vence, prendra le relais. Passionné de plongée, il a choisi naturellement le film documentaire "Le monde du silence" de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle, palme d'or du Festival de Cannes 1956. « Après la cuisine, la plongée est ma deuxième passion… Si mon épouse, qui est orfèvre et aime la mer autant que moi, a créé des couverts spéciaux inspirés du monde sous-marin, j’ai voulu magnifier dans ce menu tout mon amour de la mer en m’amusant aussi à faire des clins d’œil au film. À imaginer par exemple des langoustes ivres de café, pareils à ces plongeurs ivres des profondeurs » souligne Christophe Dufau. Au menu : 6 petits amuse-bouches qui font nager (concombre de mer et poutargue, anchois pris au filet, rochet iodé, granité de banquise, flétan séché d’Ikerasak, requin et sang végétal, œuf de tortue dans le sable), mérou et crustacés, fenouil de mer et beignets d’alvins, langouste ivre de café, spaghetti de corail et agrumes, dernière plongée sucrée iodée. Ce menu est également servi aux Bacchanales à Vence jusqu'à la fin du mois.


Christophe Dufau (photo Emmanuel Nguyen Ngoc)

Le vendredi 22 mai et le samedi 23 mai, Florent Ladeyn clôturera cette quinzaine avec un menu imaginé, par « rapport à l'enfance et aux souvenirs qu'on peut avoir en cuisine », autour du film de François Truffaut "Les 400 coups", prix de la mise en scène du Festival de Cannes 1959.

(photos Gérard Bernar)

Publié le 18 mai 2015
le balicco

Dernières actualités

Le Saint Estève. Les lodges Sainte Victoire - Le Tholonet. Puissance 2 étoiles !

La table de Mathias Dandine figure, sans conteste, dans le peloton de tête des très bonnes adresses gourmandes du Pays d'Aix.

Cicada, table du hameau. Hameau des Baux à Paradou. La seconde saison de Stephan Paroche

Stephan Paroche a quitté la Haute Provence en 2016 et ses producteurs locaux pour les Alpilles où fourmille également une manne de produits, sans renier son identité culinaire et ses associations de goûts et de textures.

Le ciste. Château de la Bégude**** à Opio. Gastronomie et dîner de chefs

Le chef Gabriel Degenne, qui entame sa 6e saison à la tête des cuisines de l'hôtel dirigé par Jorge Gonzalez, propose une nouvelle carte gastronomique et une soirée à 20 mains pour fêter le 20e dîner des chefs.

18-59 à Sorgues. Vins et gastronomie

Ouvert depuis le 2 décembre dernier, ce restaurant, bar à vins, glacier et écailler, se distingue par son concept et ses animations, dégustations, soirées vigneronnes et soirées live, after work et cuisine goûteuse.

Les étoiles de Mougins. Mise en bouche

Autour du maire Richard Galy, la nouvelle équipe organisatrice a présenté, en avant-première, les grandes lignes du programme de la 13e édition du festival international de la gastronomie au Mas Candille à Mougins.

Concours "Jeune professionnel du café Malongo". Lucille Baussand termine seconde

L'élève du lycée technique hôtelier Bonneveine à Marseille, termine deuxième, derrière la lauréate, Chloé Laroche, du lycée Chamalières à Chamalières.

Concours « Un des meilleurs ouvriers de France » cuisine. Les thèmes de l'épreuve qualificative A

Les 498 candidats ont été répartis sur les 4 sites, retenus par le COET MOF et le président de la classe, pour réaliser une épreuve pratique en laboratoire de cuisine de 12 minutes après une découverte en salle du thème pendant 5 minutes.

Monaco goût et saveurs. Remise de prix du concours de crêpes 2018

Joël Garault, le président de l'association, a été doublement surpris, par le nombre de participants (162 !) et par la qualité des recettes reçues.

Au revoir de Nathalie Durand

« C’est avec une infinie émotion que je vous annonce mon départ de Pain-Petifour, après 26 ans d’une histoire de passions, d’hommes et de beaux produits ».

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

L'écharpe orange est attribuée à deux jeunes espoirs du grand sud ouest, la délégation de la Mayenne est forte de 8 nouveaux membres, les sélections régionales pour le concours "Jeunes talents Escoffier" se poursuivent en Chine, autant de manifestations qui prouvent le dynamisme de l'association.

Le vin de la semaine. Le Gigondas signé Laurent Brusset

Les hauts de Montmirail 2016 et Les secrets de Montmirail 2016 sont deux cuvées haut de gamme des Côtes du Rhône, denses et harmonieuses.

Éditions Sud Ouest. Voyage gourmand en Périgord

Seize chefs du Périgord livrent leur vision de la gastronomie régionale notamment en présentant leur lieu préféré, un producteur avec lequel ils ont créé des liens de collaboration ainsi que trois recettes.

Éditions Terre vivante. Produire tous ses légumes, toute l’année !

Il est possible de consommer des légumes frais issus du potager toute l’année ! Ce livre explique comment planifier ses cultures, étaler et gérer les productions, stocker et conserver, passer la période creuse de l’hiver…

Éditions Sud Ouest. Pâte feuilletée pas à pas

30 réponses dans ce petit livre, qu’elles soient salées ou sucrées, ces recettes allient simplicité et présentation soignée.

CRT Côte d'Azur. Grèves et tourisme : mieux vaut prévenir que guérir

La destination #CotedAzurFrance lance une campagne de promotion pour une hausse de l’affluence étrangère en anticipation du risque de baisse de la clientèle française pour cause de grèves.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse