14e année - N° 596 - Du 15 au 28 mai 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Une convention de partenariat tripartite entre la commune, la fondation Escoffier et le centre de formation "Cuisine mode d'emploi(s)", dirigé par Thierry Marx, a été signée au pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet.

En ouverture : signature de la convention par Michel Escoffier, Lionnel Luca et Thierry Marx

ENGAGEMENT. Tout a commencé en juin 2014, suite à la visite de Thierry Marx dans les cuisines d'application du pôle culturel - à l'invitation de la fondation Auguste Escoffier - et une conversation entre le député maire Lionnel Luca et le chef doublement étoilé, à la recherche d'un lieu pour y enseigner une formation aux métiers de le restauration destinée à un public en situation éloignée de l'emploi. La demande n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd, car plus d'un an après cette rencontre, tous les protagonistes, la commune, représentée par Lionnel Lucas, son maire, député de la Nation et vice-président de la communauté d'agglomération Sophia-Antipolis, la fondation-musée Auguste Escoffier, représentée par Michel Escoffier, son président et le centre de formation "Cuisine mode d'emploi(s)", représenté par Thierry Marx, initiateur et directeur, chef doublement étoilé Michelin au Mandarin oriental à Paris et président international des Disciples d'Escoffier, ont signé une convention de partenariat, qui va permettre de proposer une nouvelle approche de la formation aux métiers de la restauration.
« Cette date du 2 octobre 2015 restera gravée dans les annales de Villeneuve-Loubet » lance Lionnel Luca. Depuis 23 ans, la ville honore la mémoire d’Auguste Escoffier au travers d’un événement gastronomique incontournable « Les fêtes gourmandes initiées par Thérèse Dartois, adjoint délégué à la culture, étaient déjà un signal fort, alors que la cuisine n'était pas à la mode » poursuit l'édile, qui conclut, avant de passer la parole à Michel Escoffier « Grâce à la fondation et aux disciples, nous pouvons accueillir Thierry Marx… Il est important de signer un partenariat, mais aussi d'approuver une conception de l'homme. Quel bonheur de permettre aux gens éloignés de l'emploi de retrouver du travail. Quel bel honneur pour notre commune de saluer l'homme positif ».
Michel Escoffier confirme qu' « Auguste Escoffier avait le sens de l'humain, le sens de l'entraide, et toujours voulu transmettre le savoir, notamment avec le "Guide culinaire" ». Puis, Daniel Dorchies, secrétaire général de la fondation, annonce que Thierry Renaux, directeur régional du Fafih, est porteur d'une excellente nouvelle, sous la forme d'un courrier qu'il remet à Thierry Marx. Cette missive précise que le Fafih va financer 75 % du montant total des frais pédagogiques des 2 stages proposés du 4 janvier au 26 février 2016 et du 29 février au 22 avril 2016 et que le Conseil régional intervient pour les 25 % restants, dans le cadre de l'Iris tourisme (intervention régionale pour l'investissement social), soit un coût global de 73 000€ pour 20 stagiaires au total.


De gauche à droite : Thierry Marx, Daniel Dorchies, Thérèse Dartois, Lionnel Luca, Michel Escoffier et Véronique Carrion


Thierry Marx prend la parole avec émotion et déclare qu'il faut « ramener la formation professionnelle dans les quartiers ». Un programme simple, étalé sur 12 semaines de travail,  a été pensé pour les commis de cuisine afin de les « amener à la première marche de ce métier », avec, à la clé, la possibilité d'acquérir les compétences reconnues par la branche professionnelle (certificat de qualification professionnelle) et de bénéficier d'un accompagnement adapté. Cet apprentissage, entièrement gratuit, dont les trois mots forts sont rigueur, engagement, régularité, s'adresse en particulier à des personnes de plus de 26 ans, en situation très éloignée de l'emploi et sera dispensé dans l'atelier cuisine du pôle culturel Auguste Escoffier, mis à disposition gracieusement par la commune. La fondation Auguste Escoffier s'engage, quant à elle, d'apporter une aide logistique et institutionnelle à la mise en œuvre de ce projet.


Thierry Marx visite l'atelier cuisine du pôle culturel Auguste Escoffier  

(photos Gérard Bernar)

Publié le 5 octobre 2015


Terroir et saison

Dernières actualités

Villa Belrose à Gassin. 20e anniversaire

C'est un double anniversaire que cette élégante villa d'inspiration florentine, qui surplombe la baie de Saint-Tropez, va vivre cette année. 20 ans d'accueil irréprochable et 15 ans de gastronomie étoilée.

Prochain numéro le lundi 29 mai
Exceptionnellement, pas de parution le lundi 22 mai.

Trophée terroir & saison. Qui sera le vainqueur de la session printemps ?

La session printemps 2017 du concours, organisé par l'email-gourmand et parrainé par Balicco, arrive bientôt à son terme. Cinq minutes suffisent pour nous envoyer vos recettes de saison autour d'un produit phare.

La bastide de Moustiers. Naturalité ambiante

La nature est omniprésente dans les moindres recoins de cette auberge authentique, initialement ferme, où l’on mange aussi bien que l’on dort, devenue la maison d'Alain Ducasse en Haute-Provence.

La table du mas. Le mas de Chastelas***** à Gassin. Le coup de cœur

Comme chaque année depuis 4 ans, le chef Mathieu Héricotte quitte le manteau blanc des Alpes pour rejoindre au printemps cette authentique bastide provençale du XVIIIe siècle, véritable écrin de tranquillité.

La terrasse du Gray. Hôtel le Gray d'Albion à Cannes. Un jardin dans la ville

Le quatre étoiles de la rue des Serbes a effectué une première étape de sa rénovation avec  la création d’un tout nouveau restaurant, situé au premier étage du l’hôtel.

Ça bouge dans le golfe de Saint-Tropez

Quelques nouvelles en direct de Saint-Tropez, sous le vrombissement des Harley-Davidson présentes pour leur Eurofestival.

Le bistrot gourmand à Cannes. 10e anniversaire

C’est entouré des plus fervents gourmets et en famille, que le chef Guillaume Arragon a soufflé ses 10 bougies, le jeudi 27 avril 2017, lors d’une soirée conviviale et authentique, en goût comme en animations, avec notamment, un petit air d’accordéon joué par l’un des membres de l’équipe du Bistrot gourmand…

Made in viande. 3e édition en Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Du mercredi 17 au dimanche 21 mai, un événement grand public animera toute la région.

Le petit charcutier de Monaco. Le casse-croûte des chefs

Le jour de l'ouverture, à l'initiative de Joël Garault, de nombreux chefs de la principauté et des alentours se sont retrouvés pour une dégustation de produits, dont ceux de la célèbre charcuterie Bobosse installée dans la halle Bocuse à Lyon.

Festival de Cannes. Nouvelles festives et gourmandes

À l'occasion du 70e anniversaire, cette quinzaine cannoise va être le théâtre de très nombreuses festivités.

Les Sud'Crés de Gourméditérranée. Faire briller la pâtisserie du Sud

Quelques membres de cette association sucrée de Gourméditérranée ont été approchés par la chaîne M6 pour représenter notre région dans l'émission « Le meilleur pâtissier professionnel ».

Route des arts et gourmandises de Provence. Lancement de l'édition 2017

Depuis sa création en 2009, cette route met en avant le savoir-faire des artisans des Bouches-du-Rhône en misant sur l’excellence et le local.

Nespresso à Cannes. Nouveau concept de boutique

Historiquement présent rue des Belges à Cannes, le pionnier et la référence sur le marché du café en portion haut de gamme investit dès aujourd’hui la rue des Serbes, et dévoile, en avant-première mondiale, un nouveau concept de boutique.

Fête des mères. Bonne fête aux mamans épicuriennes

Pour faire briller les yeux des mamans, offrez des cadeaux pétillants !

La tarte tropézienne. Atout cœur

Pour accompagner les plus belles déclarations pour la fête des mères, La tarte tropézienne propose une création spéciale aux fruits rouges.

Disciples Escoffier international. Chapitre et assemblée générale en Suisse

Lundi 8 mai dernier, a eu lieu le 49e chapitre de printemps des Disciples Escoffier Pays Suisse.

Disciples Escoffier international. Sélections jeunes talents en Chine (suite)

Pour le quatrième tour de nos "Young talents Escoffier" (YTE), nous avons voyagé de Shenzhen à Hangzhou, où le concours a été accueilli à l'Académie du tourisme de Zhengjiang.

Domaines Ott* à Taradeau. Inauguration du nouveau chai du Château de Selle

Ce nouveau chai, à l’architecture spectaculaire, a été entièrement pensé pour doter la production du château d’un outil moderne ultra performant.

Le vin de la semaine. La cave des vignerons de Pfaffenheim. Steingold muscat AOC Alsace 2016

Ce muscat est issu de l’alliance de deux grands crus : Goldert et Zinnkoepflé. De ces terroirs, le vin tire sa maturité et une richesse aromatique soutenue par une acidité structurée qui lui permet de s’exprimer tout en finesse et volupté.

Pavillon France. Au printemps, dégustez le merlu !

Ce poisson mérite d’être mieux connu. En version salée-sucrée avec un jus d’agrumes et une pointe de piment, ou tout simplement poché à la vapeur, le merlu, aussi appelé colin
ou lieu est un poisson délicieux.

Jean Martin. Nouveautés bio

Ces 3 nouvelles recettes de crèmes à tartiner, préparées avec des ingrédients issus de l'agriculture biologique, donneront à vos apéritifs un petit goût de Provence et un air de vacances.

Puget. Pour colorer vos apéritifs

Avec l'arrivée des beaux jours, Puget vous accompagne dans vos moments de convivialité entre amis ou en famille en vous faisant découvrir ses savoureuses tapenades.

Oui ! #1 - La revue pour ne plus mâcher les yeux fermés

Parce que notre fourchette a un impact sur les hommes et sur notre planète, OUI ! souhaite donner à tous les moyens de reprendre en main leur alimentation. Comment ? Par une approche en 3 temps : s'inspirer, comprendre et agir !

Éditions de la Martinière. Framboise

Fruit de ses rencontres, ce bel ouvrage propose 45 recettes savoureuses, fraîches ou veloutées : entremets, pâtisseries, boissons, cocktails, salades…

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse