15e année - N° 617 - Du 20 au 26 novembre 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Une convention de partenariat tripartite entre la commune, la fondation Escoffier et le centre de formation "Cuisine mode d'emploi(s)", dirigé par Thierry Marx, a été signée au pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet.

En ouverture : signature de la convention par Michel Escoffier, Lionnel Luca et Thierry Marx

ENGAGEMENT. Tout a commencé en juin 2014, suite à la visite de Thierry Marx dans les cuisines d'application du pôle culturel - à l'invitation de la fondation Auguste Escoffier - et une conversation entre le député maire Lionnel Luca et le chef doublement étoilé, à la recherche d'un lieu pour y enseigner une formation aux métiers de le restauration destinée à un public en situation éloignée de l'emploi. La demande n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd, car plus d'un an après cette rencontre, tous les protagonistes, la commune, représentée par Lionnel Lucas, son maire, député de la Nation et vice-président de la communauté d'agglomération Sophia-Antipolis, la fondation-musée Auguste Escoffier, représentée par Michel Escoffier, son président et le centre de formation "Cuisine mode d'emploi(s)", représenté par Thierry Marx, initiateur et directeur, chef doublement étoilé Michelin au Mandarin oriental à Paris et président international des Disciples d'Escoffier, ont signé une convention de partenariat, qui va permettre de proposer une nouvelle approche de la formation aux métiers de la restauration.
« Cette date du 2 octobre 2015 restera gravée dans les annales de Villeneuve-Loubet » lance Lionnel Luca. Depuis 23 ans, la ville honore la mémoire d’Auguste Escoffier au travers d’un événement gastronomique incontournable « Les fêtes gourmandes initiées par Thérèse Dartois, adjoint délégué à la culture, étaient déjà un signal fort, alors que la cuisine n'était pas à la mode » poursuit l'édile, qui conclut, avant de passer la parole à Michel Escoffier « Grâce à la fondation et aux disciples, nous pouvons accueillir Thierry Marx… Il est important de signer un partenariat, mais aussi d'approuver une conception de l'homme. Quel bonheur de permettre aux gens éloignés de l'emploi de retrouver du travail. Quel bel honneur pour notre commune de saluer l'homme positif ».
Michel Escoffier confirme qu' « Auguste Escoffier avait le sens de l'humain, le sens de l'entraide, et toujours voulu transmettre le savoir, notamment avec le "Guide culinaire" ». Puis, Daniel Dorchies, secrétaire général de la fondation, annonce que Thierry Renaux, directeur régional du Fafih, est porteur d'une excellente nouvelle, sous la forme d'un courrier qu'il remet à Thierry Marx. Cette missive précise que le Fafih va financer 75 % du montant total des frais pédagogiques des 2 stages proposés du 4 janvier au 26 février 2016 et du 29 février au 22 avril 2016 et que le Conseil régional intervient pour les 25 % restants, dans le cadre de l'Iris tourisme (intervention régionale pour l'investissement social), soit un coût global de 73 000€ pour 20 stagiaires au total.


De gauche à droite : Thierry Marx, Daniel Dorchies, Thérèse Dartois, Lionnel Luca, Michel Escoffier et Véronique Carrion


Thierry Marx prend la parole avec émotion et déclare qu'il faut « ramener la formation professionnelle dans les quartiers ». Un programme simple, étalé sur 12 semaines de travail,  a été pensé pour les commis de cuisine afin de les « amener à la première marche de ce métier », avec, à la clé, la possibilité d'acquérir les compétences reconnues par la branche professionnelle (certificat de qualification professionnelle) et de bénéficier d'un accompagnement adapté. Cet apprentissage, entièrement gratuit, dont les trois mots forts sont rigueur, engagement, régularité, s'adresse en particulier à des personnes de plus de 26 ans, en situation très éloignée de l'emploi et sera dispensé dans l'atelier cuisine du pôle culturel Auguste Escoffier, mis à disposition gracieusement par la commune. La fondation Auguste Escoffier s'engage, quant à elle, d'apporter une aide logistique et institutionnelle à la mise en œuvre de ce projet.


Thierry Marx visite l'atelier cuisine du pôle culturel Auguste Escoffier  

(photos Gérard Bernar)

Publié le 5 octobre 2015


Terroir et saison

Dernières actualités

De sa vie à Valbonne. Bistrot et gastro new look

Après l'ouverture en 2016, de son bistrot au décor vinage et tables "souvenirs", en lieu et place de son salon, c'est au tour du gastro de subir un bain de jouvence. Par contre, depuis 18 ans, Daniel Desavie est resté le même, humble, souriant et généreux.

Alcyone. InterContinental Marseille Hôtel Dieu à Marseille. Nouvelle carte d'automne de Lionel Levy

Le chef 1 étoile Michelin, Lionel Levy, poursuit son exploration anticonformiste des saveurs méditerranéennes en multipliant les associations originales de produits locaux.

Restaurant Le Mirazur à Menton. Semaine mexicaine

Du 22 au 26 novembre, le Mirazur accueillera le chef Jorge Vallejo à la tête de sa cuisine pour proposer une révolution gastronomique unique, organisée pour la première fois sur la Côte d’Azur.

Cuisine mode d'emploi(s) à Villeneuve-Loubet. Remise des diplômes de commis de cuisine

Le pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet a accueilli la cérémonie de remise des certificats de qualification professionnelle aux commis de cuisine ayant effectué la formation de "Cuisine mode d'emploi(s) imaginée par Thierry Marx.

Métropole Monte-Carlo. Le bar se transforme en temple du chocolat

Cette année encore, Joël Robuchon, le chef le plus étoilé au monde, Christophe Cussac, le chef pâtissier Patrick Mesiano, et le chef barman Mickaël Bellec, créent leur bar à chocolat dédié aux grands crus de cacao.

Challenge foie gras 2017. Didier Carrozza décroche le 2e prix

Originaire de Sospel, le jeune apprenti qui prépare un BTS hôtellerie restauration à l’école hôtelière Paul Augier à Nice, termine en seconde position.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Les délégations ont redoublé d'activités avec l'organisation de chapitres sur la Côte d'Azur, en Alsace, en Italie, avec le déroulement de sélections nationales du concours « Jeunes talents Escoffier », avec la participation à la messe de la Saint Fortuna sur l’île de la Réunion, avant leur présence à Chefs world summit à Monaco.

Monte-Carlo gastronomie. Éloge à la gourmandise

La 22e édition de ce salon organisée par Promocom – Groupe Caroli, ouvrira ses portes du 24 au 27 novembre prochain, pour un délicieux voyage, des découvertes gustatives savoureuses et une irrésistible invitation aux plaisirs de la gourmandise.

Les collectionneurs. La nouvelle identité de Châteaux & hôtels collection

En 2018, 585 adresses de restaurants et d’hôtels en Europe, animées par des restaurateurs et hôteliers à l’écoute des voyageurs ont été sélectionnées par Les collectionneurs.

Best Western Plus. ouverture d'un nouvel hôtel à Hyères

Cet établissement accueille ses hôtes dans un cadre moderne aux accents irrésistiblement méditerranéens. Lieu de charme et de détente, il répond aussi bien aux exigences des vacanciers qu’à celles des voyageurs d’affaires.

Fairmont Monte-Carlo. 2017, une année de récompenses

Un service d’exception donné par toutes les équipes du Fairmont Monte Carlo tout au long de l’année, voilà le point commun qui unit les 4 récompenses mondialement reconnues qui ont été décernées à l’hôtel en 2017.

Le vin de la semaine. Domaine Saint André de Figuière. Confidentielle rouge 2013

Ce vin AOP Côtes de Provence La Londe est issu de raisins vendangés sur le domaine, profitant de la certification biologique Ecocert du vignoble, acquise depuis 1979.

Cannes. La ville élue meilleure destination 2017

Le Luxury travel guide vient de remettre les « Global awards », dans le cadre du WTM (World travel market), l’un des plus grands salons du tourisme dans le monde, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à Londres, réunissant les professionnels de l’industrie touristique.

Madame Figaro cuisine. Spécial fête

La rédaction de Madame Figaro a concocté un numéro hors-série « Spécial fêtes » pour faire le plein d’idées gourmandes, de recettes chics et faciles pour être sûr(e) de trouver l’inspiration.

Glénat. Sarran. Itinéraires de goût

Le premier livre personnel du chef toulousain aux deux étoiles Michelin, personnalité choyée par quelque trois millions de téléspectateurs de l’émission Top chef sur M6.

Larousse. Comme un chef. Techniques et recettes pour réussir

Ce véritable cours de cuisine, très complet et très visuel, a été réalisé avec 18 des plus grands chefs actuels (Ferran Adria, Pierre Hermé, Hisayuki Takeuchi, …).

Éditions Terre vivante. Mes tartes sans gluten

45 recettes de tartes et tartelettes bio, salées et sucrées.

Glénat. Photographies autour d'un verre de vin

Parce que le vin est un trait d’union entre les hommes, plus de 120 artistes ont posé avec un verre ou ont photographié celui-ci. Un projet étonnant, réalisé au profit d’enfants en détresse en Colombie, soutenus par la Fondation Moi pour toit. Il séduira les passionnés de photographie comme les amateurs de vin du Valais au grand cœur.

Filidalo. Happy hours

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir un apéro brillant et convivial, aussi bien dans la préparation que dans l’animation de votre soirée…

Chefs world summit à Monaco. Demandez le programme !

Ce « Davos de la gastronomie » est avant tout l’occasion unique d’échanger, avec et entre experts, sur les problématiques du secteur. Car qui d’autres que les chefs eux-mêmes pour réfléchir à la cuisine de demain ?

Novembre, le mois des produits tripiers

Pour la 17e édition de l’opération, les Français sont invités à partager leurs connaissances : les enfants avides de savoir, les grands qui veulent revoir leurs fondamentaux, les initiés désireux de se perfectionner, les curieux et, bien sûr, tous les gourmands !

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse