15e année - N° 645 - Du 18 au 24 juin 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Roberto, Pascal et Yan adorent les glaces à l’italienne. Pourquoi ne pas créer une fabricca de glaces ensemble ? Alors, glacier ou gelateria La fabricca ? Et l’un et l’autre.

En ouverture : de gauche à droite , Patrick (commercial La fabricca),  Roberto (glacier à La fabricca), Pascal (créateur La fabricca),  Laurent Ceccarini (propriétaire Le Fuxia), Jorris Bounouara (barman Le Fuxia), Guillaume Gueganic (directeur Le Fuxia)

CRÉATIONS. Dans leur laboratoire, les trois acolytes élaborent des glaces pour la restauration. Le succès les rattrape et leur savoir-faire demande à être partagé. Les amateurs de glaces peuvent  maintenant aller les déguster à leur comptoir-glace rue d’Endoume et franchement, ils ne seront pas au bout de leurs surprises !
C’est au restaurant Le Fuxia, notamment, que l’on a dégusté et découvert les dernières créations de La fabricca. Dernières créations à ne pas rater, car surprenantes, originales, inattendues… Les glaces salées ! Oui, salées, tomate/anchois, à déguster avec un poisson ou des légumes grillées ; cèpes/parmesan, super avec la charcuterie ; brousse, saumon, anis, truffe, rien n’arrête le trio de La fabricca.
Que les amateurs de sucré ne soient pas inquiets, il y a bien sûr tous les classiques et aussi la glace aux macarons, aux marrons glacés ou aux calissons. Et les enfants alors ? Tout est prévu pour eux les mercredis et samedis avec « l’atelier des petits glaciers ». À partir de 5 ans, les enfants fabriquent leur glace et repartent avec leur pot pour déguster à la maison. Plutôt fiers les mômes !
Magali Aimé

• La fabricca
231, rue d’Endoume
Place Saint Eugène
13007 Marseille
Tél. (0)9 67 47 41 81


Le Fuxia à Marseille. Rentrée à l’italienne
Au cœur de la zone piétonne, à deux pas du vieux port, la place Thiars offre une superbe terrasse à cette enseigne italienne.

SAVEURS. Le Fuxia, c’est quoi ? Une franchise nationale, une vingtaine de restaurants. Autant d’établissements, autant d’identités et de personnalités.
Une véritable trattoria ouverte 7 jours sur 7 de 7 heures à minuit. Du petit déj’ à l’apéro, du déjeuner au tea time, du before au dîner, tout y est possible. Même les rendez-vous de travail, les points de ralliements des copains, au Fuxia on se sent très vite comme chez soi.
Laurent Ceccarini décide en 2012 de mettre son expérience de directeur de marché d’une grande chaîne de restauration, au service d’une clientèle plus intime. En investissant dans ce fonds de commerce, Laurent va pouvoir mettre en œuvre tout son talent de manager, de gestionnaire, d’homme de contact. Sa convivialité n’est pas feinte, celle de son équipe est à son image. Le Fuxia ce sont aussi des soirées jazz qui enflamment la place Thiars, le jeudi.
Homme fidèle, Laurent garde les cuisiniers et élargit son équipe avec un directeur, un barman, au service des jeunes gens, souriants et très attentifs.
Des pâtes, du risotto, des légumes marinés, des fromages « italiani » et… de la charcuterie en direct de là-bas. Les vins ? Italiens aussi mais pas que. De toute façon regardez autour de vous, tous les murs ne sont que présentoirs de vins, de produits, d’amaretti, d’huile d’olive… et autres délicatesses.
Bien sur Le Fuxia c’est aussi une épicerie. Pas celle où l’on va faire ses courses quotidiennes mais celle où l’on va chercher l’exception italienne, le parmiggiano que l’on ne trouve que là. L’idéal pour l’épicerie : passer sa commande tranquillement et venir la récupérer.
Côté traiteur aussi, les propositions variées et originales ne manquent pas et vous assurent une soirée réussie aux saveurs italiennes.
Magali Aimé

• Le Fuxia
27, rue Saint Saëns (place Thiars)
13001 Marseille
Tél. (0)4 91 55 02 63

Métro : Vieux port
Les plats de 10€ à 20€

(photo agence Spark relations)

Publié le 12 octobre 2015


le balicco

Dernières actualités

Château de la Messardière***** à Saint-Tropez. Une nouvelle équipe en cuisine

Le palace 5 étoiles a redémarré une nouvelle saison le 13 avril dernier avec un nouveau chef de cuisine, Alain Lamaison, en provenance de l'hôtel Les Barmes de l'ours à Val d'Isère.

La table du mas. Mas de Chastelas***** à Gassin. Dans la continuité

L'hôtel 5 étoiles dirigé par Olivier Valentin a trouvé sa place durablement dans le paysage hôtelier du golfe de Saint-Tropez, pour son charme et son calme.

La bastide du Clos des roses à Fréjus. Gastronomie dans les vignes

Fabien Pascuale, vainqueur du trophée "Terroir et saison", session automne 2017, confirme tout le bien que l'on pense de lui en proposant une cuisine simple et pleine de fraîcheur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

International rosé day. Lancement à Saint-Tropez

De la cité du Bailli, le vendredi 22 juin, cet événement international aux couleurs du rosé soufflera un air de Provence à travers le monde.

Gault&Millau tour. Le trophée des chefs en région PACA

La 4e étape du tour de France s'est arrêtée, le lundi 11 juin, au Domaine de Manville aux Baux-de-Provence, pour honorer les chefs les plus talentueux de la région, toutes générations confondues.

Château Rasque à Taradeau. 35 ans d'amour de la terre

Monique et Gérard Biancone, leurs enfants, Sophie et toute son équipe, ont fêté 35 ans d'amitié, d'authenticité, de générosité, de partage, de passion, lors d'une soirée mémorable organisée au domaine.

Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, a Four seasons hôtel à Saint-Jean Cap-Ferrat. Arrivée d’un nouveau chef pâtissier

Florent Margaillan succèdera à Gaëtan Fiard, dès la fin du mois de juin. Il aura pour mission de redessiner les cartes des desserts des trois restaurants : le bistro azuréen « La véranda », le restaurant du Club dauphin, mais également l’étoilé Michelin « Le cap ».

Hôtel du Cap-Eden-Roc au Cap d'Antibes. Hublot saisit la magie d'un lieu hors du temps

Hublot et L’Hôtel du Cap-Eden-Roc s’unissent pour donner naissance à une édition limitée à cinquante exemplaires de la Classic fusion aerofusion chronograph Eden Roc.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Chapitre dans une ferme fruitière dans le Bas-Rhin, saison des chefs en Normandie et concours jeunes talents Escoffier à Hong Kong, les disciples n'ont pas chômé cette semaine.

La Remembrança Nissarda. Enseignement de la cuisine niçoise

Le premier pastroui était consacré à la cuisine niçoise, et en particulier, au projet de son enseignement dans les lycées hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Syndicat interprofessionnel de l’olive de Nice. Concours oléicole départemental

Pour cette 12e édition, 12 lots d’huiles, 8 lots d'olives et 7 lots de pates d'olives de Nice ont été dégustés par un jury d’experts, présidé par Jacques Rolancy, MOF.

Trophée national des viandes d'excellence 2018. Trophée d'argent pour Nicolas Hughes d'Aups

Présenté par l’Association pour la défense de l’élevage traditionnel en Bourbonnais pour l’agneau du Bourbonnais Label rouge et IGP, la boucherie artisanale Hughes a remporté le trophée d'argent.

aix&terra. Direction la mer…

La manufacture lance le set N7 Méditerranée qui réunit ses 3 recettes de la mer : la sardinade, le délice d’anchoïade et le délice de thon. Un trio gourmand parfait pour les pique-niques et apéros d’été !

180°C. #13

« Il est trop tard pour être optimiste ». C’est le constat que fait Yann Arthus-Bertrand au fil du grand entretien qu’il a accordé dans ce nouveau numéro. Mais il pense également que la solution est « entre les mains des consommateurs »...

ABCDaire gourmand. Le nouveau site dédié aux chefs

Réalisé en partenariat avec Balicco, le nouveau site http://chefs.email-gourmand.com s’enrichit de semaine en semaine et recueille un énorme succès.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse