16e année - N° 651 - Du 30 juillet au 2 septembre 2018
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Depuis 2000 et le sacre d'Olivier Poussier au concours A.S.I. du meilleur sommelier du monde et de Franck Thomas au niveau européen, la France de la sommellerie est au régime sans titre.

En ouverture : David Biraud et Olivier Poussier, meilleur sommelier du monde en 2000

SOUSCRIPTION. Non sans talent, Franck Thomas, Éric Zwiebel et David Biraud ont ensuite représenté l'Union de la sommellerie française lors d'un mondial. Malheureusement aucun n'est parvenu à atteindre le graal, alors que de nouvelles nations émergeaient au plus haut niveau. Forte de ses titres et de ses certitudes, l'UDSF n'a peut-être pas ressenti la révolution qui se dessinait dans d'autres pays. Remporter un titre continental ou plus encore mondial est devenu un enjeu national. Et pour y parvenir, on ne laisse pas le candidat se préparer seul, dans son coin, et, surtout, on lui attribue des moyens matériels et financiers. Devant ce constat, une idée a germé lors de la dernière assemblée générale de l'UDSF. Aujourd'hui, elle prend forme sous la plume de Michel Hermet, le président de l'Union. « Comme dans le sport, une compétition de sommelier exige un entraînement de plus en plus pointu et un investissement personnel et financier non négligeable.De plus, le contexte international extrêmement concurrentiel nous impose de garantir à nos candidats un maximum de chances et de moyens. Nous avons décidé de créer une bourse destinée à apporter un soutien financier aux candidats qui représentent la France au concours A.S.I. du meilleur sommelier d'Europe et du monde. En avril prochain, à Mendoza en Argentine, David Biraud sera le porte-drapeau tricolore à l'occasion du concours A.S.I. du meilleur sommelier du monde, qui se déroule tous les 3 ans et d'autres espèrent bien un jour se trouver dans la même position. C'est donc pour le soutenir, lui, puis ceux qui prendront le relais que je lance cet appel car l'UDSF seule ne peut financer l'ensemble des séjours dans les vignobles, les achats de vins et spiritueux produits à travers le monde ou encore les cours d'anglais ou d'expression orale indispensables, si un candidat veut être au niveau de ses adversaires les plus pointus et les plus soutenus. Un titre international récompense un homme dont on sait qu'il deviendra le premier ambassadeur de nos vignobles, de notre culture et de notre art de vivre. Très présents dans les médias, les conseils et avis de ces leaders de la sommellerie internationale sont très écoutés.Ils sont très souvent influents et sont une incontournable complémentarité des chefs qui contribuent à donner une belle image de la gastronomie française ».
Pour soutenir les candidats français et alimenter une bourse, une grande souscription est donc lancée aujourd'hui. Vous pouvez adresser vos dons par chèque à l'ordre de U.D.S.F. "Soutien aux candidats", chez Jean-Pascal Paubert, trésorier, 3, avenue du golf, 33138 Lanton. France. Pour plus d'informations, vous pouvez joindre Gisèle Marguin, secrétaire générale de l'UDSF au (0)6 86 88 93 95 ou par mail à gisele.marguin@wanadoo.fr

(photo X)

Publié le 15 février 2016


le balicco

Dernières actualités

La toque d'or à Cannes. Menu mystère...

Reprendre une adresse étoilée Michelin n'est pas toujours évident. Le 25 avril 2012, Steven et Magalie Trucco n'ont pourtant pas hésité. Aujourd'hui, ils dirigent ce restaurant, qui joue la carte de l'originalité, avec un certain aplomb.

Bonnes vacances !

Comme chaque année, à pareille époque, l'email-gourmand fait sa pause estivale pour recharger ses batteries.

L'élément à Nice. Cuisine d'été

Si vous souhaitez fuir le bord de mer embouteillé, la promiscuité des plages, la chaleur pesante, empruntez la route verdoyante qui mène à Saint Roman-de-Bellet, quartier calme posé sur les hauteurs de Nice et arrêtez-vous dans ce lounge bar et restaurant créé en octobre dernier.

Grand-hôtel du Cap-Ferrat. Nouveau cocktail signature au Club Dauphin

Le directeur du Club Dauphin, Johann Burgos, et son chef barman, Frank Carcamo, ont puisé leur inspiration de traditions séculaires pour créer ce nouveau cocktail unique, entièrement fait maison, le "Club Spritz", préparé à base de bitter d’un an d’âge.

Yacht club de Monaco. Accord avec un grand cru de Saint-Émilion

Le Yacht club de Monaco et le Château La grâce Dieu des Prieurs s'unissent autour du savoir-faire, de l'excellence, de l'art de vivre à la mer, de la découverte et du respect de la nature.

The deck hotel**** à Nice. Ouverture d’un nouvel hôtel trendy

Idéalement situé en plein cœur du Carré d’or à Nice, ce nouvel établissement au design contemporain vient d’ouvrir ses portes au 2, rue Maccarani, à la place laissée par son prédécesseur, l’Hôtel de Flore.

Disciples Escoffier international. L'actualité des délégations

Demi-finales du concours Escoffier au Japon, chapitre à Mexico city et les disciples du Royaume Uni à Bruxelles, ça bouge également dans les délégations étrangères.

CIVP. Les succès de l’œnotourisme dans le vignoble provençal

Considéré comme une filière porteuse, permettant de créer des emplois dans le vignoble, de désaisonnaliser le tourisme et de générer de nouveaux revenus pour les vignerons, l’œnotourisme bénéficie en outre d’une demande de plus en plus forte pour un tourisme différent, à la fois hédoniste et ouvert sur les territoires.

Château Thuerry et La bastide de Moustiers. L'accord parfait

Le talent du sommelier, c’est de savoir la réaction que produit sur les papilles un mets, et de proposer aux convives le vin en équilibre parfait.

Le vin de la semaine. Domaine Guenault Touraine sauvignon 2017

Ce domaine d'un seul tenant, qui s'étend sur plus de 40 hectares, bénéficie d'un terroir exceptionnel pour donner des sauvignons racés. La famille Bougrier vinifie ce cépage historique depuis maintenant presque 50 ans.

La pomme de terre AOP de l'Île de Ré. Les 20 ans de l'AOP

Pour conserver toute leur fraîcheur, les pommes de terre sont expédiées le jour même de la récolte.

C'est de saison. La prune

Fruit estival plébiscité chaque année par les français, la prune offre de nouvelles expériences culinaires. Fraîche, riche en vitamines et pleine d'énergie, elle se décline en couleurs et en saveurs.

Emki pop. Lèche-moi tranquille !

Fondé par Émeline Lallemand et Guillaume Bacqueville, Emkipop réinvente les bâtonnets glacés de notre enfance en délicieuses gourmandises givrées.

Ramatuelle. La nouvelle donne des plages de Pampelonne

Lors du conseil municipal du lundi 16 juillet 2018, le maire, Roland Bruno, a officiellement dévoilé le nom des nouveaux délégataires des lots de plage, attribués pour une période étendue à douze années.

Nikki beach Saint-Tropez à Ramatuelle. Les déjeuners étoilés

La célèbre plage propose, pour cet été, une expérience culinaire inouïe avec une série de quatre déjeuners orchestrée par des chefs deux et trois étoiles au guide Michelin.

Mucem à Marseille. Exposition "Manger à l'œil"

Comment mangeait-on en 1900 ? Autour d’une table, dans la rue, sur le bord d’un talus ? Et dans les années 50 avec l’arrivée de la consommation de masse, ou dans les années 70 avec l’avènement du tout prêt, tout cuit et des premiers mouvements bio ?

ABCDaire gourmand. Le site des chefs de la région

En ligne depuis mars 2018, ce nouveau site créé par Gérard et Michelle Bernar de l'email-gourmand, présente, sous la forme d'une biographie résumée en un curriculum vitae, présente les chefs cuisiniers et pâtissiers, classés par ordre alphabétique, travaillant dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L'été sera rosé !


Pour soutenir l'initiative de Valérie Rousselle et participer à notre manière à la première édition de l'International rosé day, l'email-gourmand vous présente pour ce premier jour de l'été et veille du lancement des festivités autour du rosé, 86 nuances de rosés !

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse