14e année - N° 593 - Du 24 au 30 avril 2017
 

Newsletter

Iphone

L'agenda


Un petit port plein de charme au bord de la mer Égée dans un écrin à la fois montagneux, floral et végétal.


La péninsule de Bodrum se situe sur la côte égéenne montagneuse, la végétation méditerranéenne y est particulièrement luxuriante au printemps.
Elle est baignée par de nombreuses petites et grandes baies. Les villages aux maisons blanches glissent, harmonieusement en se lovant en pente douce, vers la mer. Bodrum, la capitale de cette région est une des stations balnéaires phare des côtes turques.
L’urbanisation contrôlée respecte encore la beauté sauvage de cette presqu’île, mais pour combien de temps ? On peut déjà constater quelques dérives ! Pitié messieurs les politiques, attention au bétonnage excessif qui risque de tuer la poule aux œufs d’or.
La ville blanche, le Saint-Tropez turc, n’a pas Bardot mais Hérodote, célèbre historien géographe natif de ce lieu, un peu moins fun et glamour que notre star !
Pour être à proximité de tout ou presque, l’hôtel « Voyage Bodrum » est idéal. Avec ses planches qui évoquent Deauville, la vue sur le château Saint Pierre, et le cœur de la ville là tout à côté.



Un petit tour dans la ville

On s’engouffre dans des ruelles colorées et odorantes, avec pour point de repaire le fameux Château Saint Pierre datant du XVe. Une superbe forteresse, qui domine la ville. Il faut absolument visiter le château.
On arrive naturellement sur le port où se côtoient barques de pêcheurs, yachts caÏques de bois, conçus sur place, et autres canots. Entre le 16 et le 24 octobre une grande manifestation à la fois sportive et festive : « l’international Bodrum cup yacht race ». Pourquoi ne pas naviguer à la demande, sur ces luxueuses embarcations pour aller à la découverte des  îles turques. En fond de décor, Kos, île grecque à quelques encablures, se visite aussi à partir d’une navette quotidienne.
Les plages, toutes à proximité, attendent les amateurs de baignade et de « bronzing ».
Le soir la vie nocturne reprend ses droits, la ville s’anime et s’illumine.  Boutiques, bars restaurants, et boîtes de nuit…… . Une ambiance musicale et festive dans toutes les rues. On compte des dizaines de lieux pour faire la fête, beaucoup plus que de mosquées, qui elles, sont très discrètes, et pourtant là, tout à côté. Tout ce petit monde cohabite en toute harmonie.





Un petit retour vers le passé

Les amateurs de vielles pierres ne seront pas déçus. Alexandre le Grand et les romains sont passés par là en laissant leur empreinte par de nombreux vestiges dans toute la région.
Par exemple, le théâtre grec au cœur de la ville où se déroulent festivals de danse et de musique.
Les vestiges du tombeau Mausolée d’Halicarnasse, l’une des sept merveilles du monde antique et, ancien nom de Bodrum. Mausolée où reposait le roi de Carie.
On peut voir aussi, sur la colline une série de moulins à vent fièrement dressés dont certains sont, hélas, en ruines.
À quelques jets de pierres, Labrauda, sanctuaire Carien de Zeus. Un magnifique site rocheux à 750m d’altitude en pleine nature. Magique !
Pour les accrocs des vielles pierres, une journée à ne pas manquer sur le site archéologique de Milet avec son théâtre, ses bains romains de Faustine, le temple de Serapia. À Didymes, le temple d’Apollon, le Bouleutérion et le théâtre de Priène, un des mieux conservés de l’époque Helléniste.



Découvrir la gastronomie turque

Chacun peut trouver son bonheur dans les établissements de Bodrum. Côté occidental, les restaurants séduiront les plus traditionnels, côté oriental, les amateurs d’originalité aimeront aller à la découverte. Restaurant chic chic, bistrots, gargote ou étal pour manger sur le pouce, le choix satisfera tout le monde. Du kebab au börek, de l’houmous au dönner, il faut goûter. Goûter aussi la courge farcie, la confiture de bergamote, la soupe aux lentilles corail et pois chiche, les aubergines à l’huile d’olive. Pour ceux qui adorent le poisson, « le yacht club Bodrum », le « Sait » sur le port dans la marina.
Quand aux vins turcs, ils gravissent les échelons des meilleurs vins à l’image internationale. On les trouve aussi sur les cartes de vins françaises. C’est seulement depuis 1923 que la viticulture est légalisée en Turquie. Ce qui a donné naissance au « centre de recherches vinicoles » en 1929.
Blanc, rouge et rosé, ils accompagnent fort bien les mets turcs. Le Kermizi, un rouge puissant et aromatique, l’Angora, en blanc ou rouge, le Kabatape, blanc, rosé et rouge et même… du « champ’ » !
Pour se remettre de ces pérégrinations touristiques culturelles et gourmandes, aller vous ressourcer au « tennis golf club de Bodrum ». Soit pour un parcours, soit pour un moment au milieu de la verdure, soit prendre un verre au club house.
N’oubliez pas de ramener les loukoums. Un délice « turkish delight » qui donneront envie à tous prendre un vol pour la Turquie.
Gérard Colombani. AFJET.





OÙ DORMIR ?

• Le Mandarin Oriental, pour les amoureux de solitude et de sensation de bout du monde.
Bodrum +90 252 311 1888
• Le Sianji well being, loin de bruits de la ville avec la mer à ses pieds.
Bodrum +90 252 382 8217
• Swissotel, dans une baie calme et tranquille.
Bodrum +90 252 311 3333

COMMENT S'Y RENDRE
Turkish Airlines. Des vols au départ de Marseille, Paris, Nice via Istambul et direct en saison
Le plus simple :
Mondial voyage, voyage à la carte
Promotion printemps, à partir de 990€ pour une semaine « all included » (vol hébergement, buffet tout au long de la journée).
http://www.mondialtourisme.fr
Tél. (0)1 42 46 83 28

(photos Gérard Colombani)

Publié le 18 avril 2016


Terroir et saison

Dernières actualités

Le Phébus & spa. Restaurant Xavier Mathieu à Joucas. Bain de jouvence

Pour l'ouverture de la saison 2017, après 5 mois de travaux d'embellissement, le Relais & châteaux présente quelques changements et améliorations importants.

Restaurant L'empreinte by Fabricio à Aiguebelle. Cuisine gourmande

Le plus provençal des cuisiniers brésiliens, a quitté le Luberon et son "Sanglier paresseux" à Caseneuve, pour s'installer dans une adresse qui a connu ses heures de gloire étoilées avec Christoph Petra.

Coquillade***** village à Gargas. Trilogie gourmande

Propriété d'Andreas Rihs, chef d'entreprise suisse, ce hameau, dirigé par Carmen et Werner Wunderli, est devenu un des plus beaux complexe œnotouristique du Vaucluse.

Restaurant Le jardin. Hôtel de Mougins à Mougins. Menu dégustation

Voilà un an que Basile Arnaud est arrivé pour prendre en charge les cuisines. Après des débuts prometteurs, sa progression et son assurance sont évidentes.

Restaurant Les oliviers. Hôtel Île rousse à Bandol. Carte blanche à Jérémy Czaplicki

En place depuis 1 an dans ce restaurant gastronomique, figure de proue de ce très agréable hôtel 5 étoiles idéalement situé face à la baie féerique de Rènecros, le chef Jérémy Czaplicki a trouvé ses marques.

La bastide de Moustiers. Maison Alain Ducasse à Moustier-Sainte-Marie. Frédéric Garnier, nouveau chef

Frédéric Garnier et de retour dans la région. Alain Ducasse vient de lui confier les cuisines  de cette maison provençale dirigée par Sarah Chailan.

Hôtel Métropole***** à Monte-Carlo. Un chef 3 étoiles au restaurant Odyssey

Dès le 8 juin, Heinz Beck, l’un des plus grands noms de la gastronomie internationale, prend ses quartiers d’été à l’hôtel Métropole Monte-Carlo.

Fairmont Monte-Carlo. Le 7e étage est désormais ouvert dans sa totalité

Le Nikki beach, club et restaurant, et l'Horizon, deck, restaurant et champagne bar, vous attendent pour une nouvelle saison au 7e ciel !

Jean-Charles Orso à Cannes La Bocca. Certifié bio

L'ancien international de rugby a plaqué ce sport au début des années quatre-vingt pour reprendre l'exploitation maraîchère exploitée par son père depuis 1955, dans la vallée de la Siagne, à Cannes-la-Bocca.

Just' rosé à Sanary. Au cœur de la tendance bio

La station balnéaire varoise fêtera le vin rosé et la couleur rose pour sa 5e édition, du 29 avril au 1er mai, et donnera une fois de plus un coup de projecteur sur le vin préféré des Français.

Fête du miel de Mouans-Sartoux. Découvrir l’apiculture sous un angle ludique, pédagogique… et gourmand

Cette 22e édition regroupe des ateliers pédagogiques et ludiques pour les enfants (chasse au pollen, confection et décoration de bougies en cire, atelier de pâtisserie au miel…), des initiations à la dégustation des miels, un stand d’information sur la gelée royale française, une exposition sur l’apiculture et les miels de la région ainsi qu’un jardin de plantes mellifères…

Château de Cabran à Puget-sur-Argens. Fête du millésime

Le samedi 29 avril, de 10h à 20h, le domaine familial, appellation Côtes de Provence Fréjus, va présenter ses millésimes à tous ses fidèles clients et amis, mais aussi à tous les curieux, amateurs de bons vins et de gastronomie.

Pôle Escoffier à Villeneuve-Loubet. Exposition et trophée

Le « Trophée azur » organisé sur le thème "Point barres !"(barres chocolatées fruitées) s’est déroulé dans le cadre de l’exposition d’œufs de Pâques imaginés par trente chefs pâtissiers des Alpes-Maritimes et du Var.

Musée Escoffier de l’art culinaire à Villeneuve-Loubet village. 30 ans de Bocuse d’or

La maison natale d’Auguste Escoffier, célèbre ce concours à l’occasion de son 30e anniversaire ! Après une édition 2017 fort réussie, la célébration des 30 ans se poursuit durant plusieurs mois grâce à cette excellente initiative du musée Escoffier.

Disciples Escoffier international. Nouvelles des régions du Pays France

Le 10 avril dernier a eu lieu le repas de gala de la délégation Var Alpes du Sud. Il s'est déroulé au restaurant L’hacienda à La Seyne-sur-Mer et a réuni plus de 130 participants.

Disciples Escoffier international. Nouvelles des délégations étrangères

Pour le deuxième tour de leurs sélections « Young talents Escoffier », la délégation pays Chine a voyagé de Guangzhou à Pékin, afin d’organiser le concours à Beijing Fengtai Vocationnal High School.

Besch Cannes auction. Vif succès lors de la dernière vente

Ce rendez-vous pascal au Grand Hyatt Cannes hôtel Martinez offrait une nouvelle fois l’occasion aux amateurs de grands vins d’acquérir les bouteilles magnifiques proposées dans un catalogue riche de 830 lots. Cette vacation, suivie par un nombreux public en salle ou sur internet, a été tout à fait exceptionnelle avec 97 % de lots vendus pour un résultat supérieur à 800 000€ soit 130 % du chiffre attendu.

Le vin de la semaine. Joseph Drouhin. Mâcon-Bussières les Clos 2015

L’un des vignobles les plus hauts du Mâconnais. Un vin solaire alliant fraîcheur et gourmandise.

Calvados Christian Drouin. Lancement d'un nouveau gin normand

Après le lancement de "Le gin de Christian Drouin en 2015", la maison vient de produire un gin d'un nouveau genre.

La maison du chocolat. Angel Mugler, parfum de chocolat

Bleu, gourmand, additif… et si Angel était un chocolat ? Nicolas Cloiseau, chef de La maison du chocolat, un des meilleurs ouvriers de France chocolatier et Olivier Cresp, maître parfumeur, créateur du parfum Angel, ont mené une une aventure olfactive et gustative commune.

180°C, des recettes et des hommes. Numéro 9

Au menu : chefs, producteurs, agriculteurs... Du jour au lendemain, ils ont décidé de (vraiment) tout changer... Pour qu'un vent nouveau souffle enfin sur nos tables et dans nos assiettes !

Arts & gastronomie. Numéro 19

Au printemps, c'est la nature qui donne le tempo. Du jardin à l'assiette, en passant par la déco de la table, le magazine se met au vert !

Éditions La Martinière. Les semaines légères de Sophie

Du lundi au vendredi, place à la mesure et aux plaisirs simples, sources d’énergie, pour soigner son bien-être et faire face au quotidien de la vie active.

Éditions La Martinière. Poissons

Entre les nombreuses espèces, la découpe et la cuisson, le poisson peut se révéler particulièrement déconcertant sans un minimum de connaissances. On aurait pourtant tort de se priver des qualités gustatives et nutritionnelles d’un tel produit.

TDO éditions. Gourmandises du Sud

Christelle Pujol, une enfant du pays catalan, propose aux amateurs de gourmandises malmenés par les allergies ou autres intolérances, des recettes sucrées à base de produits régionaux.

Belin éditeur. Le goût de l'ivresse. Boire en France depuis le Moyen-Âge

"Dis-moi ce que tu bois : je te dirai ce que tu es » aurait pu asséner le gastronome Brillat-Savarin au début du XIXe siècle.

em@il gourmand

Gérard et Michelle Bernar
Rédaction et photographies

19, avenue de la croix des gardes
06400 Cannes

(0)6 33 55 01 19

gerard.emailgourmand@gmail.com
La vraie charcuterie corse. Où la trouver ? comment distinguer les produits originaux ? Les efforts entrepris par les éleveurs semblent sur le point de porter leurs fruits : un AOC ne devrait plus tarder à apporter à la charcuterie corse son passeport pour les assiettes des gourmets. En savoir plus sur la vraie charcuterie corse